AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: Les Valois
Votre personnage:
Crédit:
avatar


Charles II de Valois
♔ Messages : 186
♔ Date d'inscription : 15/06/2015
♔ Pseudo : Bloodywonder
♔ Age : 21
♔ Camp : Les Valois
♔ Avatar : Iwan Rheon

MessageSujet: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT » Lun 15 Juin - 21:17



Pseudo Web : bloodywonder
Age : 19 ans
Où avez-vous trouvé LRM ? : Sur PRD. Je suis sur TTB. ( Arthur, Lavinia, M-A)
Comment le trouvez-vous ? : Trop beau *_*
Votre personnage est-il historique ou fictif ? Historique
Crédits images : Tumblr et moi-même, bloodywonder.
Charles II de Valois

A BEAST IN HUMAN SKIN

Age : 18 ans.
Date & Lieu de naissance : En l'an de grâce 1297, en terre valoises.
Origine : Français.
Situation amoureuse : Marié à Jeanne de Joigny
Métier : Comte de Joigny.
Allégeance : Au clan Valois. A prêté serment à Louis X.
Groupe : Les Assasins.
Caractère : Cruel - Solitaire - Stratège - Fort - Discret - Intelligent - Sarcastique - Manipulateur - Déterminé - Fier.
Avatar : Iwan Rheon

Que pensez-vous de la malédiction ? Les malédictions sont faites pour s'en servir, j'imagine. Et disons qu'elle nous sert bien, à nous, les Valois. Du moins, "nous"...Si mon cher père compte me laisser profiter aussi des avantages qu'il tirera de sa nouvelle position de maître du jeu auprès du roi. Je compte essayer de me rapprocher moi-même du roi, de sorte à ne pas devoir attendre le bon vouloir de mon père pour tirer profit de la situation. Je suis son fils, et pourtant parfois, j'ai l'impression qu'il préférerait que je ne sois pas le famille. Il suffit de voir dans quel mariage il m'a engagé. Le comté de Joigny...Alors que Jeanne est devenue comtesse du Hainaut, de Hollande et de Zélande. J'en rage encore.

Qu'êtes vous prêts à faire pour votre camp ? Ce qu'il faudra. Les relations n'ont pas toujours été bonne avec ma famille car je fus, disons, d'un caractère solitaire et que mon père préféra m'envoyer suivre une éducation militaire pendant plusieurs années.  Mais si on ne choisit pas sa famille, on demeure néanmoins lié à elle. Mon père n'a encore jamais su m'apprécier à ma juste valeur. J'ai parfois la triste impression que je suis l'enfant qu'il désire le plus voir loin, après Marguerite la folle et Catherine de Courtenay. D'ailleurs, sait-il seulement apprécier ses enfants ? Mais, le jour viendra où il verra quel homme je suis. Bien plus futé, plus fort et plus stratège que mon frère Philippe, il regrettera lui aussi que je ne sois pas né le premier. C'est là la tragédie de ma vie... Ne suis je pas  déjà maudit d'occuper la deuxième place ?






time flies.


1292 ¤ Naissance d'Isabelle, la première fille de Marguerite et de Charles, mariée à Jean III, duc de Bretagne en 1297.
1293 ¤ Naissance de Philippe, comte de Valois.
1294 ¤ Naissance de Jeanne de Valois.
1295 ¤ Naissance de Marguerite de Valois.
1297 ¤ Naissance de Charles II de Valois.
1299 ¤ Mort de Marguerite d'Anjou, sa mère, en donnant naissance à Catherine, qui meurt également.
1301 ¤ Charles de Valois se remarie avec Catherine de Courtenay. Charles II a quatre ans.
1303 ¤ Naissance de Catherine, sa demi-soeur. Il a six ans.
1304 ¤ Naissance de Jeanne, sa demi-soeur. Il a sept ans.
1305 ¤ Mariage de Jeanne à Guillaume Ier d'Avesnes. Il a huit ans.
1308 ¤ Mahaut de Châtillon épouse Charles de Valois. Il a dix ans.
1309 ¤ Mort d'Isabelle, sa soeur, âgée de 17 ans. Naissance de Louis et Marie, les enfants de Mahaut. Charles a onze ans.
1310 ¤ Mariage de Marguerite avec Guy de Châtillon. Charles a douze ans.
1313 ¤ Naissance d'Isabelle, fille de Mahaut. Charles a quinze ans.
1314 ¤ Charles revient auprès de sa famille après avoir suivi son cursus militaire.
Avril 1314 ¤  Il est contraint par son père d'épouser Jeanne de Joigny, devenant comte de Joigny.




_________________
Face of
an angel
heart of
a demon.

the devil doesn’t come in a red cape and pointy horns. he comes as everything you’ve ever wished for.
(code northern lights.)

Spoiler:
 


Dernière édition par Charles II de Valois le Mar 16 Juin - 20:21, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: Les Valois
Votre personnage:
Crédit:
avatar


Charles II de Valois
♔ Messages : 186
♔ Date d'inscription : 15/06/2015
♔ Pseudo : Bloodywonder
♔ Age : 21
♔ Camp : Les Valois
♔ Avatar : Iwan Rheon

MessageSujet: Re: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT » Lun 15 Juin - 21:19


the second son.



Je suis né durant l’hiver de l'an de grâce 1297 au sein de l' une des familles des plus riches ( chanceux que je suis ) et des plus influentes de France. On me nomma Charles, comme mon père, et c’était là sans aucun doute une très bonne idée car même si personne ne semble le remarquer, je lui ressemble bien plus que mon frère Philipe, l’héritier, de quatre ans mon ainé, qui manque de stratégie et de ruse, mais aussi de cruauté. Et oui ! Il faut parfois être cruel si l’on veut aboutir quelque part dans la vie. D’ailleurs, je soupçonne mon père de ne pas être proche de ma personne car se regarder dans son propre reflet l’effraie quelque peu. Il refuse de voir la vérité en face. Mais il est comme moi, je le sais et nous le savons tous. A quoi bon se cacher ? N’y a-t-il pas déjà assez de secrets dans ce vaste monde ?

Revenons-en à nos moutons. Ma mère, Marguerite, est morte quand j’avais deux ans. Je n’ai donc pour ainsi dire, aucun souvenir d’elle. Sa mort a contribué à attrister chacun de mes anniversaires car elle mourut en décembre et que je suis moi-même né en décembre. Mes sœurs tiraient donc bien souvent une tête d’enterrement le jour où l'on était sensé me célébrer, sentimentales comme elles sont. La vie est faite pour les vivants, dit-on pourtant. Ceci dit, mes sœurs ne dégageaient à mes yeux qu’une vague titanesque d’ennui en guise d’aura, et je me demande encore parfois à quoi bon vivre si c’est pour vivre comme elles le font. Quoique…Marguerite a su cependant devenir une source d’amusement à mes yeux…Mais je reviendrais à son cas plus tard.

J’ai donc un frère, Philipe. Je l’aimais bien quand j’étais petit, et je me trouvais fort peiné lorsqu’il s’en alla suivre son éducation militaire loin de la maison. Il faut dire que je n’avais que quatre ans et que je l’observais tel un modèle pour ma petite et naïve personne. Je me fondais dans un rêve d’égalité. Nous étions deux frères, voilà ce que je voyais, et je ne voyais que cela et pas le magnifique mot héritier qu’il lui était attribué à lui et non à moi. Philipe s’en alla donc et mon père se remariait déjà avec une jeune femme du nom de Catherine, qui, si elle aurait pu jouer le rôle de figure maternelle face au jeune garçon perdu que j’étais, préféra me laisser dans ma solitude sans tâcher d’en comprendre le mystère. Quant à mon père, même si j’étais son fils, et à ce moment là, le seul fils qui se trouvait près de lui, je remarquais que les choses avaient changé.  Je remarquais que j’avais toujours eu l’impression d’être traité comme l’égal de Philipe car je me trouvais souvent à ses côtés. Mais maintenant qu’il était parti suivre son destin, mon père n’éprouvait plus le moindre intérêt pour moi. Je fus donc un garçon solitaire, qui s’amusait comme il pouvait. Je tâchais de me faire remarquer de mon père, qui ne me remarquait pas et qui semblait complètement hermétique à ma recherche désespérée d’obtenir de l’attention. Je lui en voulais pour cela. Mon paternel semble bien souvent ne considérer ses enfants que comme des pions sur échiquier qu’il déplace à sa guise pour agrandir son influence. Je comprendrais plus tard son point de vue car la recherche du pouvoir est une quête bien tentante. Mais je lui en veux toujours. Car il aurait pu être un si bon père pour moi, moi qui lui ressemble tant, qui le comprend tant. Il se voile la face tout simplement, se rend aveugle pour ne pas regarder que devant lui se trouve le fils dont tout homme de sa trempe rêverait.

Comme j’en voulais à mon père, mais que mon père occupait néanmoins une figure de modèle dans mon faible esprit d’enfant, je m’amusais à jouer des tours à sa femme, que je n’aimais pas. Et comme mes sœurs étaient de la pire compagnie qui soient, je me plu également à m’exercer à l’art de la manipulation sur ma chère Marguerite, qui tout à fait entre nous car il s’agit là d’un secret de famille, est véritablement folle. Il est fort possible que j'eus contribué à la rendre encore moins saine d'esprit qu'elle ne l'était. Trop facile, croyez moi sur parole. Si ce n'était pas moi, ça aurait été  quelqu'un d'autre qui l'aurait fait. Et puis, dans la vie, mieux vaut faire les choses entièrement. C'est peut-être grâce à moi qu'elle n'est plus " à moitié folle " mais " complètement folle ". On peut dire que je lui ai permis d'atteindre un épanouissement personnel dans sa vie, non ? Bon, d'accord, c’était assez cruel, je le sais, mais c’était amusant et puis j'étais un jeune garçon qui n'avait pas conscience de ses actes. Il m’arrivait en fait de commettre certains actes d’une certaine méchanceté. Mais je m’arrangeais toujours pour ne laisser aucune preuve pointer dans ma direction. Catherine de Courtenay me soupçonnait d’être un enfant très mauvais, je crois. Mais mon père ne lui accordait pas plus de crédibilité qu’il ne m’en accordait à moi, ce qui pour le coup, était une bonne chose. Ainsi, personne ne se doutait jamais que j’étais derrière les petites manigances  de notre demeure. J'en parle avec ironie et gaieté aujourd'hui, mais j'étais un enfant très triste à l'époque car malgré tout cela, je m’ennuyais terriblement au milieu de toutes ces femmes dépourvues d’intérêt et je craignais de n'être pas à la hauteur de la personne que je devais être. Le manque d’intérêt de mon père me faisait douter de moi. Étais je en fait mauvais dans mon apprentissage ? Étais je un bon à rien ? Avais je le moindre problème ? Ou était ce uniquement de cette manière que mon père se comportait avec tout ses enfants ( sauf avec l'héritier, naturellement ) ?  Je voulais donc moi aussi suivre une éducation militaire plus poussée que les stupides cours de tir à l’arc qu’on me donnait et durant lesquels j’excellais mais durant lesquels, également, mon père n’était jamais présent pour m’admirer. Je voulais me mesurer aux autres garçons de mon âge. Je voulais apprendre à devenir un homme.

Ainsi, quand j’atteignis l’âge de huit ans, après le mariage de ma sœur Jeanne, mon père m’envoya alors loin de la maison familiale pour débuter une éducation militaire des plus strictes...




Dernière édition par Charles II de Valois le Mar 16 Juin - 10:47, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: Les Valois
Votre personnage:
Crédit:
avatar


Charles II de Valois
♔ Messages : 186
♔ Date d'inscription : 15/06/2015
♔ Pseudo : Bloodywonder
♔ Age : 21
♔ Camp : Les Valois
♔ Avatar : Iwan Rheon

MessageSujet: Re: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT » Lun 15 Juin - 21:20


kill the boy...



Comme un poisson dans l’eau, mes amis. Voilà comment je me sentais. Je crois que je ne me suis jamais senti aussi bien que lorsque je devais donner le meilleur de moi-même pour prouver que j’étais le plus fort et le plus brillant futur soldat qui existait. Oh, évidemment, les débuts furent difficiles car accepter d’obéir à des étrangers qui se croient mieux que vous alors qu’ils ne portent qu’un titre de noblesse tout à fait ridicule, ou parfois même, aucun titre, n’est pas chose évidente pour un jeune garçon né dans une famille riche et puissante comme celle des Valois. Mais je finis par me plier à la discipline avec enthousiasme car j’avais compris ce qu’elle pouvait m’apporter. La reconnaissance. J’étais brillant, et les hommes qui m’enseignaient la guerre l’avaient remarqué. J’étais destiné à devenir un brillant général. J’en avais toute les qualités. Je me sentais terriblement proche de ces gens et de ce milieu qu’est celui de la guerre. Là, on reconnaissait mes qualités. Là, je pouvais être moi-même sans me cacher. Mon précepteur en matière de guerre vu presque comme un second père pour moi. Il était presque aussi cruel que j’étais sur le point de le devenir et je crois qu’il aurait beaucoup aimé m’avoir pour fils. Cela dit, il ne faut pas exagérer. Je ne souhaiterais pas non plus devenir le fils d’un roturier. Je n’ai pas oublié ma place, ne rêvons pas.

Si je me sentais très bien au sein de mon nouvel univers, ne pensez pas que je fus débarrassé de la vue de ma charmante famille pendant toute mon éducation militaire. Il y a les mariages, les fêtes de famille, les fêtes religieuses, et des tas d’autres occasions pour profiter de ses sœurs, demi-sœurs, belle-mère et de son papa, qui semblait toujours si fier, (je suis ironique), à ma déception de plus en plus grande à chaque visite, de mes capacités militaires incroyables. Autant dire qu’il ne montrait aucun intérêt pour ma personne, en fait. Et ce désintérêt total chez lui m’inspire en fait  des sentiments très contradictoires ; de la haine et de l’admiration.

Entre temps, mon père avait épousé, tenez-vous bien, la femme que mon frère Philipe courtisait depuis un moment. L’entente entre mon frère et mon père est depuis encore moins bonne qu’avant car j’imagine, qu’évidemment, cela ne lui plait pas trop qu’on lui est volé sa bien aimée. D’ailleurs, parlons-en de cette femme. Je ne comprends pas comment mon frère et même mon père peuvent être aussi aveugles devant ce qu’elle est. Il n’y a plus pourrie par l’ambition que Mahaut de Chatillon. Elle tente de séduire tout ce qui peut lui apporter un soutien dans sa quête de pouvoir. Elle a essayé de me séduire moi aussi, au départ, se montrant fascinée par mes talents de tireur à l’arc, me glissant l’une ou l’autre flatterie, à droite et à gauche. Et cela même avant d’épouser mon père, pour le peu que je l’ai connue. Mais dès qu’elle obtenu le titre de comtesse de Valois en sa possession, voilà que madame me dictait ma conduite, m’ordonnant de cesser d’ « importuner ma sœur ». Comme je lui tenais tête, car évidemment, je n’allais pas me plier aux ordres d’une femme, elle alla rapporter les faits à mon père, et je fus privé du seul amusement de cette vaste demeure familiale ; rendre folle ma folle de sœur. Et même mon frère si mettait, lui qui semble avoir des difficultés à tourner la page dans cette histoire de cœur avec sa future belle-mère, en me demandant à son tour, lui qui pourtant en connait encore moins sur les relations de cette foutue famille que moi-même, de ne pas faire de mal à mes sœurs et de respecter madame de Châtillon. Ah mais oui, allons y ! Que tout le monde s’emploie à me demander d’obéir à des femmes, moi prodige de la guerre, plus viril à l’âge de 12 ans, que Philipe l’était à 18 ans !

Mahaut de Chatillon, mes amis, est la plus grande menace que mon frère et moi avons connu depuis notre naissance et celui-ci s’emploie gaiement à la protéger de mes vociférations bienveillantes. Et il est né le premier. Voyez le gâchis par vous-même. Remarquez l’absence de ruse et de réflexion qui occupe parfois son cerveau. Vous voyez que je n’invente rien ! Noblement stupide. Voilà comment l’on peut parfois caractériser mon frère. N’est ce pas évident que madame la nouvelle comtesse de Valois est l’incarnation même de la femme de pouvoir ? Elle ne veut qu’une chose enfin ; évincer Philipe, et puis moi (car oui, je suis deuxième en ligne de succession de l’héritage, même si tout le monde l’oublie), avant de poser les petites fesses toutes roses de son Louis sur la fortune Valois, et surtout sur le trône de France sur lequel mon frère compte pourtant prendre place. Un aveugle le verrait. Mais un aveugle eunuque ou simplement intelligent. Car il semble que mon frère réfléchit sur ce poids avec son entrejambe plutôt qu’avec sa cervelle. Moi je l’ai compris car je suis intelligent. Et oui, rassurez vous, je ne suis pas un eunuque, Dieu ne l’aurait pas permis. J’ai simplement appris à réfléchir avec ma tête. Je n’en dis pas beaucoup, je suis d’apparence solitaire et pourtant j’observe et j’apprends des comportements stupides des autres. Et comme je passe inaperçu la plupart du temps, que je le veuille ou non, ce à quoi je me suis d’ailleurs habitué, et bien, personne ou presque ne me voit comme la menace que je peux être. D’ailleurs, on ne me considère même pas comme le fou de la famille. C’est pour dire…

Où en étais-je?... Ah oui ! Ma sœur Isabelle est morte en 1309. Je ne vous en avais jamais parlé, de celle là, parce que je ne l’ai pas vraiment connue. Elle a été donnée en mariage l’année de ma naissance alors, disons que je ne la voyais que rarement et qu’elle m’apparaissait encore plus comme une étrangère que le reste de ma famille. Mais l’année de sa mort ne fut pas un torrent de larmes et de tristesse car Mahaut de Chatillon écarta les cuisses pour donner naissance à la plus grande menace de notre famille, dont je vous parlais tout à l’heure, la paire de petites fesses toute rose d’un garçon en bonne santé prénommé Louis ( et d’une fille, mais cela, nulle importance ). Non, je ne suis pas machiste. Les femmes peuvent être de véritables cadeaux, je vous le concède. Je le découvrais d’ailleurs en cette même année, à l’âge de treize ans. Les plaisirs charnels, messieurs, et oui !

Ce ne fut qu'au mois de janvier de l'année 1314, à l'âge de dix sept ans, que je revins pour de bon vivre parmi les miens après une éducation militaire intensive qui aura duré neuf ans. Entre temps, mon frère avait eu la chance de goûter aux joies du mariage. Une alliance évidemment concoctée par notre bien aimé père afin de servir ses plans. Je m'étais évidemment rendu au mariage. Mais soit. Je disais donc que je revins parmi les miens à l'âge de dix sept ans. Et surprise...Trois mois à peine après mon définitif retour fut prévu mon départ ! Croyez le ou non...Mon père m'avait préparé un mariage. Et oui, il voulait visiblement déjà se débarrasser de moi. Moi qui pourtant, me montrait digne d'un comportement exemplaire. Bon, en vérité, il voulait peut-être simplement servir une nouvelle fois les intérêts de la famille. Ou un peu des deux. Soit. J'étais donc destiné à épouser...La comtesse de Joigny. Oui. Moi aussi je m'attendais à mieux. " Voici le frère de la comtesse de Hainaut, de Zélande et de Hollande, le comte de Joigny ". N'y aurait il pas du favoritisme là dedans ? Maudit soit ma soeur Jeanne. En tout cas, j'étais donc sur le point de devenir l'époux de la très célèbre ( ironie, quand tu me tiens ), comtesse de Joigny et je n'avais pas mon mot à dire. Il semblerait vraiment que mon père cherche à être détesté de ses enfants, n'est ce pas ? Je trouve aussi.



_________________
Face of
an angel
heart of
a demon.

the devil doesn’t come in a red cape and pointy horns. he comes as everything you’ve ever wished for.
(code northern lights.)

Spoiler:
 


Dernière édition par Charles II de Valois le Mar 16 Juin - 13:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: Les Valois
Votre personnage:
Crédit:
avatar


Charles II de Valois
♔ Messages : 186
♔ Date d'inscription : 15/06/2015
♔ Pseudo : Bloodywonder
♔ Age : 21
♔ Camp : Les Valois
♔ Avatar : Iwan Rheon

MessageSujet: Re: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT » Lun 15 Juin - 21:21


...and let the monster be born.



Elle était belle, la petite Jeanne de Joigny. Avec ses longs cheveux blonds bouclés et ses grands yeux clairs. Elle était belle, ça oui. Et elle était donc destinée à être ma propriété.
Je n’étais donc pas déçu de son physique, mais j’aurais préféré qu’elle m’apporte plus de titre et j’aurais, disons, préféré avoir un mot à dire concernant cette union.
Vous savez ce qui est marrant ? Au début, Jeanne de Joigny a cru que j’étais le parfait prince charmant. Et oui, je sais donner l’impression de l’être. Mais douce petite Jeanne, le diable n’apparait pas dans une cape rouge et le visage orné de deux cornes. Il peut au contraire apparaitre comme le plus bel homme de France. Sinon, il serait trop facile de le reconnaitre et le jeu serait moins amusant. Il n’y aurait plus de surprise. Il faut donc se méfier des apparences, douce Jeanne...

Voilà un an que je suis marié avec Jeanne. Et disons que…je me suis bien amusé. Je ne suis pas le meilleur mari qui soit, c’est un fait. Je l'ai un peu manipulée, aussi. Pauvre folle. Nous n’allons cependant pas nous éterniser davantage sur mon mariage.

Nous voici en 1315 et le reste de mon histoire demeure à écrire. Qui suis-je ? Qui vais-je devenir ? Quelqu’un d’important sans doute. La malédiction nous sert bien, à nous les Valois. Qui sait, mon frère deviendra peut-être roi de France grâce aux manigances de mon père…Et moi, qui sait ce que je deviendrais ? Je suis son frère. Imaginez vous…Que je devienne ensuite moi-même roi ? Pourquoi pas ? Cependant, tout en restant réaliste, je peux vous dire une chose ; si je veux quelque chose, je sais comment m’y prendre pour l’obtenir. Qui suis-je ? Je suis un homme de pouvoir, mes amis. Un stratège. Un guerrier. Un homme discret. Un homme dangereux. Charles II de Valois.


_________________
Face of
an angel
heart of
a demon.

the devil doesn’t come in a red cape and pointy horns. he comes as everything you’ve ever wished for.
(code northern lights.)

Spoiler:
 


Dernière édition par Charles II de Valois le Mar 16 Juin - 20:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

MessageSujet: Re: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT » Lun 15 Juin - 21:22

BONJOUR RAMSAY QU'ON AIME TOUT PLEIN ! What a Face

Bienvenue sur le forum et bon courage pour la fiche ! o/
Revenir en haut Aller en bas

Les Maudits

Le secret dévoilé
Votre clan: Les Valois
Votre personnage:
Crédit: Gentle Heart
avatar


La Reine Empoisonnée
♔ Messages : 678
♔ Date d'inscription : 19/08/2014
♔ Pseudo : Love
♔ Age : 25
♔ Avatar : .

MessageSujet: Re: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT » Lun 15 Juin - 21:28

Pas bienvenue
* vas chouiner dans son coin *
Courage pour ta fiche malgré tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/



Invité

MessageSujet: Re: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT » Lun 15 Juin - 21:31

Bienvenue mon morveux de frère What a Face
J'ai hâte de découvrir ta vision du personnage et je suis sûre que t'arriveras à me faire apprécier le petit Charles... même si pour mon personnage, c'est une autre histoire
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas



Invité

MessageSujet: Re: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT » Lun 15 Juin - 21:35

Mon cher fils, quelle joie de vous compter parmi nous
Vous voulez un verre de vin ?

Bienvenue Bloody ♥ C'est un plaisir que tu sois notre première membre ♥
Si tu as des questions surtout n'hésites pas à venir me voir
Bon courage pour la rédaction de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Les Maudits

Le secret dévoilé
Votre clan: Les Bretons, quoique également fidèle à Louis le Hutin.
Votre personnage:
Crédit: Arté
avatar


Alix de Bretagne
♔ Messages : 669
♔ Date d'inscription : 25/02/2015
♔ Pseudo : Eris.
♔ Camp : Le roi de France Louis, bien qu'elle soit Bretonne avant tout.
♔ Avatar : Sophie Turner.

MessageSujet: Re: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT » Lun 15 Juin - 21:47

Bienvenue
Iwan y gère la fougère et puis Charles ne peut qu'envoyer du pâté avec lui en vava
Bon du coup il nous faudra un lien parce que Ramsay + Sansa = le pire mariage de tous les temps dans GOT

_________________
my skin has turned to porcelain, to ivory, to steel
Si mon heure est venue, elle n’est pas à venir ;Si elle n’est pas à venir, elle est venue; Si mon heure n’est pas venue, elle viendra plus tard, inévitable. Le tout est d’être prêt.
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

MessageSujet: Re: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT » Mar 16 Juin - 15:10

Charles le petit morveux a écrit:
Maudit soit ma soeur Jeanne.


Frère indigne va
Revenir en haut Aller en bas



Invité

MessageSujet: Re: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT » Mar 16 Juin - 17:20

biiienvenue et bon couraage pour ta fiche !
n'hésites pas si tu as des questions
Revenir en haut Aller en bas

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: Les Valois
Votre personnage:
Crédit:
avatar


Charles II de Valois
♔ Messages : 186
♔ Date d'inscription : 15/06/2015
♔ Pseudo : Bloodywonder
♔ Age : 21
♔ Camp : Les Valois
♔ Avatar : Iwan Rheon

MessageSujet: Re: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT » Mar 16 Juin - 20:24

Merci à tous, vous êtes trop chou

_________________
Face of
an angel
heart of
a demon.

the devil doesn’t come in a red cape and pointy horns. he comes as everything you’ve ever wished for.
(code northern lights.)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

MessageSujet: Re: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT » Mar 16 Juin - 22:16



 
Félicitations !

 


Je crois qu'on peut tous courir aux abris !!!! Mais c'est quoi ce personnage de foufou ? Tu sais que tu viens de faire battre le petit coeur de ma Mahaut d'Artois qui voudrait bien t'adopter ? Very Happy Franchement j'adore ta fiche, il y a des petites fautes, si tu peux corriges-les, mais franchement le perso est tiptop ♥

Te voilà officiellement maudit par Jacques Molay, le dernier grand maître de l'ordre du Temple ! Il va donc falloir t'armer de courage et de volonté pour braver cette malédiction. Pour se faire, tâche de tisser des liens et des rps avec les autres maudits grâce à ta fiche de liens et de rps (ICI). Tu n'es en effet pas la seule personne maudite des environs, les autres personnes l'étant seront ravies de venir se lier avec toi ! De plus, armes-toi de prudence en ces contrées car une guerre fait rage en ce moment ! Les informations concernant celle-ci sont rassemblées par ICI. Chacun, qu'on soit paysan ou puissant seigneur, est concerné et se doit d'être au courant !

Propriétaire d'une immense demeure ou d'une modeste habitation dans une grande ville ? Qu'à cela ne tienne, tous les maudits ont le droit à un logement ! Il suffit juste de le demander aux secrétaires des souverains de ce royaume par ICI. Ils tâcheront de répondre à votre demande le plus rapidement possible.

Qu'entends-je ? Tu recherches des membres de ta famille, ton grand amour ou ta némésis ? Gardes ton calme manant et rédige un scénario par ICI. Tes informations sont peu fournies au sujet de cette personne recherchée ? Point de panique non plus et lance un avis de recherche peu précis par ICI.

Enfin, n'hésites point à te rendre dans le flood et dans les jeux que tu trouveras par ICI. Que ce soit pour souffler dans l'élaboration des complots ou tout simplement pour mieux s'intégrer sur le forum, chacun sait que rien n'égale une partie de dé après une journée de labeur !
D'ailleurs n'hésites pas à rejoindre ton clan d'Assassin, tu trouveras le lien qui te guidera avec l'image Very Happy



Te voilà informée de toutes les informations importantes de ce royaume. Profites de ton séjour en ce lieux et n'hésites pas à demander audience par mp aux souverains du royaume des Rois Maudits si tu venais à avoir besoin d'informations.

Bon jeu à toi !

 

 
Revenir en haut Aller en bas

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: Les Valois
Votre personnage:
Crédit:
avatar


Charles II de Valois
♔ Messages : 186
♔ Date d'inscription : 15/06/2015
♔ Pseudo : Bloodywonder
♔ Age : 21
♔ Camp : Les Valois
♔ Avatar : Iwan Rheon

MessageSujet: Re: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT » Mer 17 Juin - 12:21

Merciii J'ai hâte de rp !

_________________
Face of
an angel
heart of
a demon.

the devil doesn’t come in a red cape and pointy horns. he comes as everything you’ve ever wished for.
(code northern lights.)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT »

Revenir en haut Aller en bas
 

CHARLES II DE VALOIS ♔ « EVERYONE IS MINE TO TORMENT »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Echange Charles Baker/ Himler Rebu autour du CEP
» AVANT PROJET DE LOA DU SENATEUR FETICHEUR MOISE JEAN CHARLES !
» PREVAL, CELESTIN ,MAWOM ,MOISE J CHARLES SOUPLE BA NOU YON TI CHANS
» A qui est cette chaussette ? JEAN CHARLES AU PIED ! { Libre ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♔ LES ROIS MAUDITS  ::  :: L'audience du roi. :: Rejoignez les Maudits-