AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Philippe de France - Le Prince

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

MessageSujet: Philippe de France - Le Prince Mar 16 Juin - 13:25



Pseudo Web :Redem
Age :26 ans
Où avez-vous trouvé LRM ? :RPG-Design
Comment le trouvez-vous ? :Super-Beau
Votre personnage est-il historique ou fictif ?Historique
Crédits images :Mari-Jane
Philippe de Poitiers

Il faut savoir se contenter de ce que l'on a, c'est comme ça qu'on réussit en avoir plus

Age :23 ans
Date & Lieu de naissance :1292, Lyon
Origine :Française
Situation amoureuse : Marié, mais dans une situation compliqué
Métier :  Comte de Poitiers
Allégeance :Il a prêté allégeance à son frère le roi de France.
Groupe : Le Lys
Caractère :Intelligent, Rusé, Envieux.
Avatar :Torrance Coombs

Que pensez-vous de la malédiction ?  Les malédictions ce sont des superstitions qui ont uniquement la puissance qu'on leur concède. Les templiers s'il avait véritablement des pouvoirs mystiques; auraient probablement pu empêcher leur fin, non? Heureusement avec un peu de patience la croyance populaire de cette malédiction tombera et la vie pourra continuer comme elle l'a déjà fait. Le seigneur a donné le libre arbitre aux hommes. Ils sont donc capables de faire leur propre destin dans ce monde. Je ne suis même pas sûr que la sorcellerie existe dans ce bas monde qu'est le nôtre. Je me sens presque une obligation de prouver le tort, enfin si je n'avais pas d'autre chose à faire. Je suis quand même prince. Toutefois, on doit admettre que la scène a fait une grande impression.

Qu'êtes vous prêts à faire pour votre camp ?  Je ne suis pas la tête dirigeante de ce pays, je fais surtout exécuter les ordres qui vienne d'en haut. Quand on est dans une position où l'on doit obéir aux ordres, cela sous-entend que l'on aura probablement à se salir les mains à un moment ou un autre pour que les autres les garde propres.  Je ne crois pas que je sois vraiment du genre à être impitoyable dans mes méthodes et dans mes objectifs. Je suis à un battement de cœur de la couronne du plus grand royaume de tous.   Je pense qu'il faut user d'un peu de discernement au moment où on fait l'impardonnable, une bonne raison est la seule excuse qui permet d'avoir une conscience claire. Si j'admets que des façons de faire « inhabituel » peuvent être utilisées, je maintins que ce sont des procédés de derniers recours et qui surtout doivent être faits dans la discrétion. Les plus récents évènements prouvent que les aléhas de la politique du royaume sont une arène impitoyable. Il faut toujours savoir ce qui se trame et préparer à la moindre éventualité, sinon Dieu seul sait ce qui nous tombera dessus.




Dernière édition par Philippe de France le Mar 16 Juin - 14:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité

MessageSujet: Re: Philippe de France - Le Prince Mar 16 Juin - 13:25



Le prince qui voulait une couronne.



Le jeune Philippe a dix ans. Un serviteur lui place une épée de bois dans la main. Il sait déjà comment s'en servir, comme tout bon enfant de la noblesse l'entraînement martial est nécessaire. De toute façon, comme il est le second fils du roi, la meilleure façon qu'il aura de s'illustrer, voire la seule, sera de faire des campagnes militaires une fois son ainé couronné. C'est un élève attentif et en plus il a un physique avantageux.  

On veut tester ses talents à l'épée aujourd'hui. Son frère Louis se porte volontaire pour être son adversaire. Ce n'est pas si désavantagé qu'on pourrait le croire. Son entraîneur peut déjà voir que le cadet est légèrement plus grand que son ainé au même âge. Dieu seul sait qu'elle sera sa hauteur une fois que les poussées de croissance auront marqué son corps.

Pour la lignée royale, la naissance d'un fils est une bénédiction, mais l'accouchement d'un second tient davantage d'une sécurité additionnelle. Philippe s’est rendu compte de cette situation très jeune. Il semble s'en contenter. C'est un enfant très calme depuis son plus bas âge. En plus d'être sage et obéissant. Certains disent qu'il porte plus de sérieux à ses leçons que son frère, Louis, et qu'il a même davantage de perspicacité que son ainé. Des gens prétendent qu'il donne son attention durant ses classes pour une raison particulière. Il cherche désespérément un exemple qui lui montra comment mener sa vie. Idéalement, un prince né en deuxième qui a pu s'illustrer dans ce monde, sans prendre la place de son frère sur le trône. Certains disent qu'il a un côté sombre, mais on ne sait pas si c'est simplement pour sa tendance vers le silence ou plutôt parce qu'il réussit à garder ses mauvais penchants cachés

Philippe s'applique continuellement par devoir, mais dans sa tête il se demande à quoi cela sert-il vraiment? Il n'aura rien puisque tout est promis à son frère. Il ne peut quand même pas souhaiter avoir sa part. Il est vrai que dans les temps plus anciens on aurait brisé le royaume entre les héritiers, mais ce n'est plus vraiment le cas de nos jours.  

Les deux commencent à se battre et rapidement le cœur de Philippe se remplit de fierté parce qu'il n'est pas complètement dominé par son frère. Il est capable de se défendre avec fermeté. En même temps, le bras de Louis est tellement fort qu'il sent que s'il ne tient pas fermement son épée que son arme sera tout simplement balayer de sa main.

Le jeune prince voit une ouverture, il peut gagner. Enfin, il croit. Une autre pensée passe à travers sa tête devrait-il blesser son frère? L'humilier devant tout le monde? Son devoir est-il de triompher de son adversaire où d'assurer que son frère ne perde pas la face? S'il battait son ainé malgré son âge ce serait un surement un acte qui lui apporterait beaucoup de renommé.

Il n'a pas vraiment le temps de prendre sa décision qu'il est déjà au sol. Son hésitation lui a couté très cher. Peut-être Louis mérite-t-il véritablement d'être dans une position de force. Il est honteux de lui même pour plus d'une raison. Il préfère se retirer, il est sûr que la compagnie de Charles ou d'Isabelle permettra de sortir l'amertume hors de son cœur et l'égayer. Il se sent davantage comme l'ainé bienfaiteur en leur présence. Son âge est bien plus proche d'eux que Louis. Ils ont encore de l'innocence et leur présence lui fait oublier ses moments plus sombres.

-

Philippe demeure le bon garçon que l'on s'attend qu'il soit à travers les années. De toute façon, cela ne servirait à rien qu'il rage contre le ciel à cause de son sort. Il se sait privilégié dans ce monde et veut faire de son mieux. Son frère n'est peut-être pas brillant, mais le prince sent qu'il pourrait être un bon conseiller. C'est quelqu'un qui a appris à être confortable dans l'ombre. La seule fois où on a pu le voir visiblement émotionnel fut durant les funérailles de sa bien-aimée mère et cela était il y a déjà deux ans de cela. Une grande tristesse l'avait happé pendant cette période. Son monde est bouleversé parce qu'il est maintenant marié. Son épouse s'appelle Jeanne et elle présentement étendue à ses côtés. Elle est dans un profond sommeil se rétablissant de leur nuit de noces. Pour sa part il est réveillé et on dirait qu'il garde ses travers plutôt stoïques, malgré L'excitation des derniers moments. En même temps, il n'est pas totalement froid quand il est question de Jeanne. Ses yeux montrent de la curiosité, il veut là connaître plus que quiconque, mais il est surtout curieux quant au sujet sur leur avenir ensemble.

Cela fait quelques minutes qu'il est réveillé et ses yeux son fixé sur elle. Il lui trouve un visage intéressant, ce n'est pas le plus beau qu'il a vu sur une femme, mais elle n'est pas repoussante. Elle semble avoir quelques traits assez sévères, malgré son jeune âge, mais quand elle dort elle a l'air très en paix. Son esprit lui dit que c'est probablement plus le résultat de la chance que l'instinct qui a mené à ce doux visage à cet instant, mais c'est très attendrissant à regarder. Il passe tendrement son index sur ce dernier, le prince trouve surtout sa peau étonnamment douce. La voir apaisée comme ça l'égaie un peu. Jeanne a ses bras mollement autour de lui ce qui lui donne du confort additionnel.

Cette union était prévue depuis très longtemps, comme beaucoup de mariages, avant même sa naissance en fait.   On l'a introduit à sa fiancée Jeanne de Bourgogne et peu de temps après elle est devenu son épouse. Elle est bien plus petite que lui et pourtant elle à pratiquement même âge que lui. Il y a une possible possibilité pour lui de devenir comte du Poitiers, si aucun héritier mâle ne se présente à la mort du comte présent. Mais malheureusement pour Philippe cette position est déjà occupée. Le seul avantage qu'il puisse trouver à l'instant est la présence si apaisante de son épouse.

Elle est un peu comme une étrangère, mais il sent qu'à travers les quelques mois qui ont précédé leur union, ils ont réussi à faire naître une certaine affinité entre eux. Quelque chose que bien des mariages n'arrivent jamais à faire dans toute une vie. Il sent qu'il pourra développer un lien encore plus fort avec elle avec le temps.

Philippe débuta à toucher la joue de son épouse pour ensuite remarquer que cette dernière semble commencer à se réveiller. Il sent qu'il doit faire une bonne impression à cet instant. C'est quand même la première fois qu'ils s'éveillent un à côté de l'autre et ils devront le faire très souvent à l'avenir. Ses lèvres se déposent sur celle de Jeanne et il sourit un tout petit peu. Sa main passant dans la chevelure de la femme pour la caresser. Il doit avouer qu'il aime la sensation de la faire sentir bien. C'est un peu comme un artisan qui met de la fierté dans son travail.

Le prince sent qu'il pourrait un jour bien aimer passionnément son épouse, il faut juste un peu de patience.

-

Son premier fils est né. Il ne peut véritablement rien demander de plus de son épouse. Elle lui a donné tout l'amour donc, elle était capable et il a répondu pareillement. Elle lui a aussi fait une jolie coterie de petites filles qu'il adore autant qu'un père peut aimer ses filles. Toutefois, sa fierté est son fils. Il a réussi en avoir un bien avant que Louis en aille. Sa fierté est telle quand il présente cet enfant à la cour qu'il s'agit presque de mesquinerie. Il a enfin une petite vengeance.

Surtout qu'il sait que le mariage entre son frère et son épouse est plutôt mouvementé. Le simple fait que l'ainé a seulement une fille jusqu'à présent est assez symbolique de comment partager la couche de sa femme; dois lui être pénible. Contrairement au mariage fécond de Philippe. Le manque d'héritier de son frère apporte le cadet à se demander quelle sorte d'avenir se dresse pour le royaume. Sans un bon héritier mâle, ce serait quelque chose qui n'aurait pas beaucoup de précédents.  Un frère aurait peut-être à s'occuper du trône. Un frère qui a clairement une vie plus ordonnée et un esprit plus rusé serait l'idéale pour le royaume, non?

Il essaie de ne pas trop y penser. Son sourire pour la présentation de son fils au palais est étonnamment illuminé en ce moment. Il ne croit pas qu'il aura plus de gloire dans sa vie que durant ce moment en particulier. C'est une petite victoire qu'il a en ce moment et il ne croit pas qu'il en aura beaucoup d'autre à l'avenir. Il sent que ça est au moins une qui va mieux que celle de son frère et c'est ça pour lui qui est important.

-

Cela ne prit qu'une année pour avoir un total revers de gloire. Il savait que les choses allaient mal entre Louis et Marguerite, mais quand le prince apprend cette dernière poussée à l'adultère; Phillip en est profondément choqué. Le pire est que sa femme est aussi prisonnière dans ce scandale. C'est une accusation mineure, mais quand même elle était au courant et elle a préféré protéger ses sœurs plutôt que d'informer son mari de ce scandale qui se tramait. Il ne sait pas trop comment réagir devant ce scandale qui le prend de cour. Il doit expliquer cela à leurs enfants  l'absence de leur mère. Ils sont encore très innocents, sa plus vieille à peu près huit ans, mais il ne peut pas les garder dans l'ignorance devant un tel évènement.

Comment se sent-il? Dévasté plus qu'autre chose. Philippe se sent plus misérable qu'il ne l'a été en longtemps. Sa seule véritable compensation est qu'il sait qu'elle ne lui a pas été infidèle. En même temps ce n'est pas complètement hors du domaine des possibilités. Son cœur veut croire que sa chère épouse est complètement innocente. Son seul délit est d'avoir protégé des fautives par amour pour sa famille. En même temps, il est clair qu'elle ne peut pas être punie pour avoir agi de la sorte. Quoique la simple honte d'avoir été mêlé à cette affaire est probablement bien assez.

Il s'est promis qu'il serait un mari qui serait obéissant à ses devoirs en supportant son épouse, mais c'est elle qui l'a trahi. Il comprend qu'elle soit acculée au pied du mur et traitée en paria. Toutefois, il se dit que ça sera que temporaire. Sa femme a peut-être des catins dans sa famille, mais Philippe sait que Jeanne n'en est pas une. Elle doit faire pénitence en bonne chrétienne et il pourra l'accepter de nouveau quand sa punition sera terminer. Une détention loin de la cour lui fera le plus grand bien. Le prince doit expliquer l'absence de leur mère à leurs enfants. Il ne peut que prier le seigneur pour qu'on lui donne la sagesse. Ils sont encore très innocents, sa plus vieille à peu près huit ans, mais il ne peut pas les garder dans l'ignorance devant un tel évènement.

Il n'aime pas l'admettre, mais il a fait croupir sa femme au loin bien trop longtemps et c'est vraiment sa belle-mère qu'il l'a convaincue de la faire sortir maintenant. En même temps, il en pouvait plus endurer le visage des filles attristé de ne pas voir ses mères près d'eux. Son cœur est aussi du genre à penser qu'il a été trop dur avec elle. Il doit la faire partir de là et la pardonner. Il n'aura qu'à demander que quelques faveurs à son frère pour demander qu'elle soit relâche. De toute façon avec la mort du frère de Jeanne, le Poitiers est maintenant à lui. Il ne peut pas être en colère tout le temps après elle.  Il a encore de l'amertume dans son cœur à cause de cette histoire, mais il sent que de la revoir aidera considérablement à la disculper sa faute.



Dernière édition par Philippe de France le Mar 16 Juin - 19:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité

MessageSujet: Re: Philippe de France - Le Prince Mar 16 Juin - 13:37

Notre futur roi
Bienvenue sur LRM Philippe Si tu as des questions surtout n'hésites pas à venir me voir ♥ Je vous aussi ta belle maman ♥
Bon courage pour la rédaction de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Les Maudits

Le secret dévoilé
Votre clan: Les Bretons, quoique également fidèle à Louis le Hutin.
Votre personnage:
Crédit: Arté
avatar


Alix de Bretagne
♔ Messages : 669
♔ Date d'inscription : 25/02/2015
♔ Pseudo : Eris.
♔ Camp : Le roi de France Louis, bien qu'elle soit Bretonne avant tout.
♔ Avatar : Sophie Turner.

MessageSujet: Re: Philippe de France - Le Prince Mar 16 Juin - 14:04

HAN LALA ma première déception amoureuse
En tout cas excellent choix de PV
Bonne chance pour la suite de ta fiche Very Happy

_________________
my skin has turned to porcelain, to ivory, to steel
Si mon heure est venue, elle n’est pas à venir ;Si elle n’est pas à venir, elle est venue; Si mon heure n’est pas venue, elle viendra plus tard, inévitable. Le tout est d’être prêt.
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

MessageSujet: Re: Philippe de France - Le Prince Mar 16 Juin - 14:54

Mon cousin

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche, j'ai vraiment hâte de voir ce personnage haut en couleur prendre forme et surtout de le voir évoluer IRP
Revenir en haut Aller en bas



Invité

MessageSujet: Re: Philippe de France - Le Prince Mar 16 Juin - 15:52

Mon mari bien-aimé qui est même pas venu me voir en prison !

Bienvenue sur le forum et au plaisir de te pourrir la vie dans les temps à venir !

(Juste que tu sois au courant, Jeanne a été libérée en juillet 1315 et elle en veut à Philippe de ne pas l'avoir cru. )
Revenir en haut Aller en bas

Les Maudits

Le secret dévoilé
Votre clan: Les Valois
Votre personnage:
Crédit: Gentle Heart
avatar


La Reine Empoisonnée
♔ Messages : 678
♔ Date d'inscription : 19/08/2014
♔ Pseudo : Love
♔ Age : 25
♔ Avatar : .

MessageSujet: Re: Philippe de France - Le Prince Mar 16 Juin - 16:57

Bienvenue o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/



Invité

MessageSujet: Re: Philippe de France - Le Prince Mar 16 Juin - 17:17

MON BEAU FRÈRE en plus Torrance quoi

biiienvenue et bon couraage pour ta fiche !
n'hésites pas si tu as des questions
Revenir en haut Aller en bas



Invité

MessageSujet: Re: Philippe de France - Le Prince Mar 16 Juin - 19:40



Félicitations !



J'ai adoré lire ta fiche !** J'ai très très hâte que Jeanne et Philippe se tapent dessus ! C'est donc avec plaisir que je valide ta fiche et que tu deviens notre premier membre validé ! (C'est qui le meilleur ? Cey mon Philippe ! )

Te voilà officiellement maudit par Jacques Molay, le dernier grand maître de l'ordre du Temple ! Il va donc falloir t'armer de courage et de volonté pour braver cette malédiction. Pour se faire, tâche de tisser des liens et des rps avec les autres maudits grâce à ta fiche de liens et de rps (ICI). Tu n'es en effet pas la seule personne maudite des environs, les autres personnes l'étant seront ravies de venir se lier avec toi ! De plus, armes-toi de prudence en ces contrées car une guerre fait rage en ce moment ! Les informations concernant celle-ci sont rassemblées par ICI. Chacun, qu'on soit paysan ou puissant seigneur, est concerné et se doit d'être au courant !

Propriétaire d'une immense demeure ou d'une modeste habitation dans une grande ville ? Qu'à cela ne tienne, tous les maudits ont le droit à un logement ! Il suffit juste de le demander aux secrétaires des souverains de ce royaume par ICI. Ils tâcheront de répondre à votre demande le plus rapidement possible.

Qu'entends-je ? Tu recherches des membres de ta famille, ton grand amour ou ta némésis ? Gardes ton calme manant et rédige un scénario par ICI. Tes informations sont peu fournies au sujet de cette personne recherchée ? Point de panique non plus et lance un avis de recherche peu précis par ICI.

Enfin, n'hésites point à te rendre dans le flood et dans les jeux que tu trouveras par ICI. Que ce soit pour souffler dans l'élaboration des complots ou tout simplement pour mieux s'intégrer sur le forum, chacun sait que rien n'égale une partie de dé après une journée de labeur !

Te voilà informée de toutes les informations importantes de ce royaume. Profites de ton séjour en ce lieux et n'hésites pas à demander audience par mp aux souverains du royaume des Rois Maudits si tu venais à avoir besoin d'informations.

Bon jeu à toi !


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Philippe de France - Le Prince

Revenir en haut Aller en bas
 

Philippe de France - Le Prince

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Guy Philippe a mis Himmler Rébu au pilori
» L'étau se ressere sur Guy Philippe
» [Mémoires de Philippe d'Orléans]
» GUY PHILIPPE AVWE KE ATAK YO PA T MONTAJ
» {{PHILIPPE D'ORLEANS [RECONSTRUCTION]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♔ LES ROIS MAUDITS  ::  :: L'audience du roi. :: Rejoignez les Maudits-