AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♔ AUTRES [08/08]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Le secret dévoilé
Votre clan:
Votre personnage:
Crédit: visenya. pour l'avatar, elle-même pour les malédictions qu'elle profère
avatar


La Malédiction
♔ Messages : 319
♔ Date d'inscription : 19/08/2014
♔ Pseudo : La Malédiction
♔ Camp : Son propre camp
♔ Avatar : Le destin

MessageSujet: ♔ AUTRES [08/08] Mar 26 Aoû - 14:12


Autres



Les Autres peuvent être les membres d'une famille et posséder déjà des alliances avec un groupe ou des personnages présents dans ces autres familles. Ils sont étrangers, ducs, comtes... et peuvent jouer un rôle important dans la société du XIVe, ils peuvent même jouer dans leur propre camp.  

♔ MEMBRES DU GROUPE

  • Eudes de Bourgogne feat Finn Jones ▬ libre
  • Guccio Baglioni feat Luke Pasqualino ▬ libre
  • Robert de Courtenay feat Peter Capaldi ▬ libre
  • Claudio Tolomei feat Tom Riley ▬ libre
  • Louis de Bourbon feat Nikolaj Coster Waldau ▬ libre
  • Mathieu de Trie feat Travis Flimmel ▬ libre

  • Jeanne de Bourgogne feat Anna Popplewell ▬ libre
  • Isabeau de Navarre feat Sarah Bolger ▬ libre




Dernière édition par La Malédiction le Lun 13 Juin - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roismaudits.forumactif.org


Le secret dévoilé
Votre clan:
Votre personnage:
Crédit: visenya. pour l'avatar, elle-même pour les malédictions qu'elle profère
avatar


La Malédiction
♔ Messages : 319
♔ Date d'inscription : 19/08/2014
♔ Pseudo : La Malédiction
♔ Camp : Son propre camp
♔ Avatar : Le destin

MessageSujet: Re: ♔ AUTRES [08/08] Mar 26 Aoû - 14:12



Age : 22 ans
Date de naissance : (inconnue) 1293
Origine : Française
Situation : Elle est l'épouse de Philippe de Valois.
Métier :  Epouse et future comtesse de Valois.
Allégeance : En plus du feu roi Louis X, elle a prêté allégeance à son beau père Charles de Valois.
Groupe : Les Maudits
Jeanne de Bourgogne

Anna Popplewell ♔ Mari-Jane ♔ Négociable

La beauté n’est pas celle qui vient du corps, mais c’est celle qui provient du cœur.
Jeanne de Bourgogne dite Jeanne la Boiteuse à la cour de France, naquit en 1293 de l’union entre Robert II duc de Bourgogne et de son épouse Agnès de France, fille de feu le roi Saint Louis. Jeanne était la cinquième enfant à naître de cette union, qui comprendra dix enfants. Jeanne était une petite fille enjouée, qui était très proche de sa sœur ainée Marguerite. Les deux petites filles ne se quittaient jamais, que cela soit pour leur éducation et même pour leur vie quotidienne. Les deux bourguignonnes aimaient les mondanités et rêvaient de pouvoir épouser un jour un grand prince. Ce fut Marguerite qui est 1305 eut cette chance, elle épousa le dauphin de France, Louis, fils du roi Philippe le Bel, ce qui ferait d’elle, plus tard, une reine. Jeanne était jalouse de la bonne étoile de cette sœur, mais elle ne la détesta pas pour autant. Lors de ses noces, elle fut toujours à ses côtés, mais il se passa une terrible tragédie.
Jeanne n’avait que douze ans, elle participait pour la première fois à une grande chasse royale, en compagnie de sa sœur, mais les choses ne se passèrent pas comme prévues. Alors qu’elle se trouvait en forêt, à cheval, en compagnie d’autres personnes de la cour, un sanglier chargea son cheval et la jeune fille tomba. Elle passa deux jours dans un sommeil profond, si bien qu’on la cru morte, mais par la grâce de Dieu, Jeanne se réveilla. Malheureusement pour elle, son corps subira des séquelles à tout jamais. Sa jambe droite avait considérablement souffert, ce qui lui empêcha de marcher durant quelques temps, et quand elle put le faire, elle boitait. Jeanne ne pourrait donc plus participer aux nombreuses mondanités, elle ne pourrait plus danser, ni même participer aux grandes chasses. Dans son malheur, elle fut bien entourée, mais la jeune femme savait que jamais elle ne pourrait se marier.
Cependant, en l’année 1313, elle était un excellent parti, aux yeux de la famille Valois, si bien que le chef de famille, lui demanda sa main, pour son fils Philippe. Jeanne était heureuse de pouvoir épouser un homme si puissant et si beau, pour elle s’était un véritable bonheur. Le jour de son mariage, elle était resplendissante et les deux années suivants, elle apprit à se faire aimer de son époux, malgré son handicap, que tous prêtait au Diable. L’année 1314 marqua l’avènement de Louis X et sa sœur Marguerite, toujours emprisonnée pour adultère, devint reine. Cette note prestigieuse, pour Jeanne, connut un terrible revers, quand on retrouva sa sœur ainée, morte dans ses appartements. Elle ne l’avait plus revu depuis deux ans, mais Jeanne était persuadée d’une chose, sa sœur avait été assassiné et pour l’honneur de Marguerite, elle ferait tout pour le prouver.


Philippe de Valois ♔ Tom Hughes
Jeanne et Philippe sont maris et femme et même si pour l'homme, la jeune femme ne sera jamais Mahaut, il respecte sa douceur et son amour. Leur relation n'est pas fougueuse, mais simple, sans anicroche, si on met de côté les nombreux complots que les Valois fomentent. Au fil du temps, Jeanne est de plus en plus mise dans la confidence par son mari. Elle a envie de l'aider, de le soutenir et pourquoi pas le voir devenir roi un jour.

Mahaut d'Artois ♔ Lucy Lawless
La belle-fille du comte de Valois n'est autre que sa cousine, mais aussi la soeur de la reine défunte Marguerite de Bourgogne. Mahaut n'a jamais été proche de cette boiteuse, mais elle a vite découvert, qu'elle pouvait en tirer tous les avantages. Jeanne est l'épouse d'un homme qui finira par être influent et surtout elle a perdu sa soeur assassinée dans sa prison. Mahaut voit Jeanne de plus en plus souvent et elle ne cesse de remuer le couteau dans la plaie pour lui dire qu'un jour, elle allait devoir venger l'honneur de cette soeur perdue. En fait, Mahaut compte faire de Jeanne, qui ne cesse d'écouter ses conseils bienveillants, sa main armée, contre ceux qui ont voulu ruiner sa famille. Jeanne espionne aussi pour le compte de Mahaut, la famille Valois.

Eudes de Bourgogne ♔ Finn Jones
Jeanne est une autre de ses soeurs, avec qui Jean était très proche. Il a toujours eu pitié de la difformité de sa soeur, malgré qu'elle soit très belle, il n'aurait jamais pensé qu'elle aurait pu faire un mariage aussi prestigieux avec un Valois. Ils s'apprécient, mais depuis le mariage de Jeanne, ils ne se voient plus. Cependant, un deuil les a rapproché, celui de leur soeur Marguerite, reine de France. Depuis, ils n'ont qu'une unique but, défendre l'honneur des Bourguignons et venger Marguerite.

Catherine de Polissac ♔ Holliday Grainger
Entre la Boiteuse Jeanne et la magnifique Catherine une solide amitié s'est installée, quand elles se sont toutes les deux croisées, dans les ombres de la cour. L'une voulait se cacher à cause de sa difformité, l'autre parce que sa présence était inconvenante et suscitée les critiques. Elles ont parlé et leurs maux, bien que très différents, les ont tout de suite rapprochée, si bien qu'une solide amitié s'est installée entre les deux femmes. Elles se conseillent et se soutiennent dans toutes les épreuves qu'elles peuvent traverser.





Dernière édition par La Malédiction le Mar 23 Aoû - 14:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roismaudits.forumactif.org


Le secret dévoilé
Votre clan:
Votre personnage:
Crédit: visenya. pour l'avatar, elle-même pour les malédictions qu'elle profère
avatar


La Malédiction
♔ Messages : 319
♔ Date d'inscription : 19/08/2014
♔ Pseudo : La Malédiction
♔ Camp : Son propre camp
♔ Avatar : Le destin

MessageSujet: Re: ♔ AUTRES [08/08] Mar 26 Aoû - 14:12



Age : 20 ans
Date de naissance : (inconnue) 1295
Origine : Français
Situation : Célibataire
Métier :  Duc de Bourgogne
Allégeance : Avec la mort de Louis X, Eudes hésite sur la personne à qui il doit remettre son allégeance.
Groupe : L'Assassin
Eudes de Bourgogne

Finn Jones ♔ Mari-Jane ♔ Négociable

Quand un clan est uni, il y a une seule et unique chose qu’il faut éviter de faire, c’est de toucher à l’un de ses membres.
Eudes IV de Bourgogne naquit en 1295 de l’union entre Robert II, duc de Bourgogne et de son épouse Agnès de France, fille de Saint Louis. Eudes était le septième enfant à naître de cette union, après un petit Jean et une petite Marguerite, morts tous deux avant sa naissance, puis deux sœur Blanche et Jeanne et un frère Hugues, qui était l’hériter du duché de Bourgogne. Après lui naquirent une petite Marie, sa sœur favorite et deux frères Louis et Robert. Cette famille nombreuse connaissait comme toutes les familles son lot de rivalité et il fut donc normal de voir Eudes vouloir à chaque instant de sa vie vouloir dépasser son frère Hugues. Comme celui-ci, Eudes reçut une excellente éducation, mais il n’avait aucun avenir, bien sûr il pourrait avoir quelques terres, devenir un petit seigneur, mais au fur et à mesure, cette situation lui devenait insupportable et au fond de lui, il nourrissait une rage. En 1300, Eudes n’était qu’un enfant, mais sa famille se rapprocha à ce moment-là de la couronne, avec le mariage de sa sœur ainée Marguerite, avec l’héritier au trône Louis. Plus tard, il fut heureux de pouvoir dire en taverne et auprès de ses compagnons que oui, il était le beau-frère de l’héritier au trône.
En 1306, la mort de son père propulsa son frère Hugues au titre de duc de Bourgogne, amer, Eudes se renferma sur lui-même et se rapprocha de ses autres frères et sœurs. En grandissant, il commença à tisser des liens avec sa sœur Marguerite, à qui il écrivait souvent, pour se plaindre à chaque fois de leur frère. L’intérêt d’Eudes pour sa sœur ainée n’était pas anodin, il voulait qu’elle lui obtienne une place à la cour et bientôt son labeur paya, puisqu’il devint l’un des chevaliers de Louis. Cependant, pour Eudes, ce ne fut qu’une désillusion quand il se rendit compte que son idiote de sœur faisait cocue son mari. En colère, il rentra cher lui et il n’alla même pas la soutenir, quand elle se fit arrêter et humilier.
L’année 1315 changea tout pour Eudes, la mort de son frère, sans héritier, le fit devenir duc de Bourgogne, place qui selon lui, lui revenait de droit, puisqu’il était le plus doué des deux frères. A partir de ce moment-là, il commença à batailler pour que le roi Louis X récupère son épouse, donc sa sœur, mais à l’été de la même année, on lui rapporta sa mort. Eudes en est certain, Marguerite a été assassiné. Son orgueil frappé, le jeune duc est plus que jamais prêt à nuire à Louis X et sa nouvelle épouse toute droit venue de Naples.  


Alix de Bretagne ♔ Sophie Turner
Le tout nouveau duc de Bourgogne est célibataire et il est aussi le duc le plus convoité du royaume de France. Il reçoit de nombreuses demandes, dont l'une qui lui est arrivé de Bretagne. Dans le plus grand des secrets, il est venu en visite dans cet autre duché et il y a rencontré Alix, la dernière des filles de Bretagne. Ce ne fut pas un coup de foudre, mais Eudes apprécie sa discrétion et sa douceur, qui ferait d'elle, une très bonne duchesse. Cependant, Alix n'est pas prête à se marier et elle est très effrayée de quitter son duché. Ses craintes, elle les a évoqué avec le jeune homme, qui est repartie sans demander son reste. Depuis, ils ne se sont plus jamais revus, mais les deux protagonistes pensent beaucoup l'un à l'autre.

Robert d'Artois ♔ Toby Regbo
Le tout jeune duc de Bourgogne le sait, si sa soeur ainée Marguerite est morte à ce jour, c'est bien à cause de Robert d'Artois. Grâce à un espion, il a découvert qu'Artois avait été lui-même en Angleterre, pour apprendre à la reine Isabelle que ses belles-soeurs rendaient leurs maries cocus. Même s'il n'approuve pas les actes de sa défunte soeur, il n'admet pas qu'elle ait été assassiné froidement, dans sa prison. Depuis, s'il y a bien un homme, de qui il veut se venger, c'est Robert et il le fera sans aucun remord. De son côté Robert ne sait rien, mais il se pourrait que très prochainement, il ait l'ombre du duc de Bourgogne dans son dos.

Mahaut d'Artois ♔ Lucy Lawless
Il ne fallut pas longtemps pour Mahaut de trouver un nouvel allié en son cousin, le nouveau duc de Bourgogne. Elle-même comtesse de Bourgogne,elle a pu le rencontrer de nombreuses fois et elle avait toujours pensé que ce garçon ferait un meilleur duc que son frère. Maintenant qu'il est à la tête du duché, elle a forgé une alliance avec ce dernier pour nuire à Louis X, mais aussi Robert d'Artois, dont ils le soupçonnent d'être à l'origine du procès des brus du roi Philippe le Bel. Cependant, toute alliance demande aussi de la méfiance, entre ces deux fortes têtes, tout pourrait mal finir un jour.

Jean de Montfort ♔ Tom Hopper
Ils viennent de contrées lointaines, mais les deux jeunes hommes ont déjà eu le plaisir de se croiser et de se mesurer, lors de tournois. Ils se connaissent bien et sont tous deux de bons amis. A l'époque, ils se ressemblaient, ils étaient aux yeux du monde des héritiers, jusqu'à ce que Eudes deviennent duc, à la mort de son frère. Depuis, les deux amis se sont éloignés, entre la jalousie de Jean et les obligations d'Eudes.

Jeanne de Bourgogne ♔ Anna Popplewell
Jeanne est une autre de ses soeurs, avec qui Jean était très proche. Il a toujours eu pitié de la difformité de sa soeur, malgré qu'elle soit très belle, il n'aurait jamais pensé qu'elle aurait pu faire un mariage aussi prestigieux avec un Valois. Ils s'apprécient, mais depuis le mariage de Jeanne, ils ne se voient plus. Cependant, un deuil les a rapproché, celui de leur soeur Marguerite, reine de France. Depuis, ils n'ont qu'une unique but, défendre l'honneur des Bourguignons et venger Marguerite.

Isabeau de Navarre ♔ Sarah Bolger
La belle se trouve au contact des Valois et le duc de Bourgogne sait que s'est pas elle qu'il peut passer pour nuire au comte Charles, qui a tant fait souffrir le royaume de France notamment sa soeur. Tous les ordres passent par Valois et ce dernier ne devait certainement pas ignorer que Marguerite allait être assassinée dans sa prison. Il a rencontré cette fille bâtarde Navarre, pour lui proposer une aide, quant à leurs projets communs, qui est de nuire aux Valois. Tous les deux machinent ensemble et il se pourrait bien qu'un jour, ils parviennent à leurs fins.



Dernière édition par La Malédiction le Mar 23 Aoû - 14:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roismaudits.forumactif.org


Le secret dévoilé
Votre clan:
Votre personnage:
Crédit: visenya. pour l'avatar, elle-même pour les malédictions qu'elle profère
avatar


La Malédiction
♔ Messages : 319
♔ Date d'inscription : 19/08/2014
♔ Pseudo : La Malédiction
♔ Camp : Son propre camp
♔ Avatar : Le destin

MessageSujet: Re: ♔ AUTRES [08/08] Mar 26 Aoû - 14:13



Age : 25 ans
Date de naissance : 5 février 1290
Origine : Lombard
Situation : Célibataire
Métier :  Assistant de son oncle, qui est banquier.
Allégeance : Il prêtera allégeance à la personne le plus susceptible d'agir dans les intérêts de la banque de son oncle.
Groupe : Le Loup
Guccio Baglioni

Luke Pasqualino ♔ Mari-Jane ♔ Négociable

Loin de ses terres, le jeune étranger rêve d’aventures et il s’apprête à vivre la plus grande, celle des chemins tortueux de l’amour.
Guccio Baglioni naquit le 5 février 1290 de l’union entre Marcelo Baglioni et de son épouse Guilia. La famille était pauvre et d’origine lombarde. Spécialisée dans l’élevage de chèvres, ils gagnaient peu, mais vivaient heureux avec leur unique enfant Guccio. Si Marcelo et Guilia étaient pauvres, ce n’était pas le cas de certains membres de leur famille, comme l’oncle de Guilia qui était banquier à Paris et possédait une fortune colossale. Cependant, la famille n’était pas du genre à réclamer et jamais ils ne profitèrent de ce riche oncle.
Quand Spinello Tolomei entra pour la première fois dans leur vie, c’était pour se proposer d’éduquer à ses frais Guccio. Etant sans enfants, il avait pour but de faire de son neveu son héritier, mais cela, il ne l’avoua jamais. A partir de sept ans, Guccio commença à aller à l’école pour apprendre à lire et écrire, puis on en vient au latin, la théologie et enfin les mathématique. Le but était que Guccio ait un excellent bagage avant de rejoindre son oncle à Paris. Pour Marcelo, les années qui passaient, étaient un crève-cœur, mais ils étaient certains que le bon choix était d’offrir à Guccio une meilleure vie.
En l’année 1314, Guccio quitta ses parents et fit le voyage jusqu’à Paris, pour rejoindre un oncle qu’il n’avait jamais vu. Malgré les craintes, le courant passa bien et le jeune homme se familiarisa vite à son nouvel environnement. Il commença par des tâches de subalterne, où il était presque comme le serviteur de son oncle, puis au fur et à mesure qu’il lui faisait confiance, il lui offrir de nombreuses tâches, plus importantes.
Un jour, alors que son oncle lui confia le contrôle de l’un de ses comptoirs, il rencontra la famille de Carsi et leur magnifique fille Marie dont il tomba amoureux. A partir de ce moment-là, toutes les raisons étaient bonnes pour la revoir, jusqu’à ce qu’elle fut envoyée à la cour. Guccio tenta de faire de son mieux pour l’oublier, mais ses pensées revenaient toujours vers la jolie blonde. Pour mieux vivre cette séparation, il se concentre de plus en plus sur les affaires que lui présentent son oncle, qui ont toutes pour but les intérêts de la banque Tolomei.


Marie de Carsi ♔ Gabriella Wilde
Les deux amoureux se sont rencontrés il y a un an de cela, quand Guccio est venu, pour le compte de son oncle demander ses créances à la famille de Carsi. Sous le charme de la belle Marie, Guccio fait depuis ce jour qu'aider la famille, dans l'espoir de pouvoir un jour épouser la jeune fille. Il trouve toujours un prétexte pour se rendre auprès de la famille, mais un jour, il découvrit que sa belle n'était plus là et qu'elle se trouvait à la cour. La mère de Marie, alors qu'il lui demanda la main de sa fille, le lui interdit, pour elle être un Lombard est pire que tout, même si l'homme est riche. Un amour impossible, un amour condamné, mais Marie et Guccio ne parviennent pas à s'oublier.

Claudio Tolomei ♔ Tom Riley (c) kls010
Spinello n'a pas d'héritiers, il était donc normal qu'il accueille un autre de ses neveux, chez lui, à Paris, pour tout lui apprendre de son métier. Guccio rejoignit ainsi Claudio auprès de leur oncle, et depuis un an et demi, tous partagent une sincère complicité, au grand dam de Claudio, pour qui il est difficile de partager son mentor. Maladroit, nullement passionné autant que lui, il est clair pour Claudio que son cousin n'est pas fait pour reprendre la firme, quoi que puisse bien en penser Spinello, dont les conseils, donnés à Guccio, sont à ses yeux comme de la confiture jetée aux cochons. Cependant, il se pourrait bien que le sentiments de Guccio pour une belle Française, Marie de Carsi, puisse être utilisés à son avantage, et pour le bien de la banque : si leur oncle encourage Guccio à abandonner, voyant ses origines comme un frein à cette romance, Claudio, à l'inverse, essaie d'encourager son cousin à ne pas abandonner. Après tout, trop occupé par sa belle, il acceptera peut-être de renoncer au poste de leur oncle, pour mieux se consacrer à son couple... Ou commettra une erreur d'inattention de trop, qui le perdra aux yeux de Spinello. Dans l'ombre, Claudio compte bien se servir du bonheur à venir  des tourtereaux pour assurer son propre règne.

Jeanne de Divion ♔ Nina Dobrev
Pour une banque, qui fait affaire avec Robert d'Artois, Guccio n'est pas sans connaître la vénéneuse Jeanne de Divion, une femme aussi belle que piquante. Sa beauté l'a subjugué et le temps d'une nuit, ils ont été amants, jusqu'à ce que la belle ne lui demande un service, qu'il accomplit aveuglément. Une simple lettre, qu'il a distribué à un garde de Château-Gaillard et le lendemain, la reine Marguerite de Bourgogne était retrouvée morte. Guccio sait qu'il a été manipulé par la femme qui lui avait avoué que cette lettre était simplement pour calmer l'esprit d'un amant qu'elle a éconduit. Elle l'avait pensé trop idiot, mais Guccio a compris, qui se trouvait derrière la mort de l'ancienne reine : Robert d'Artois. Il ne trahira pas le secret de l'un des meilleurs clients de son oncle, mais Guccio le sait, plus jamais il ne se fera avoir, par la Divion, aussi belle soit-elle.

Béatrice de La Berruère ♔ Hera Himar
LIEN





Dernière édition par La Malédiction le Mar 23 Aoû - 14:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roismaudits.forumactif.org


Le secret dévoilé
Votre clan:
Votre personnage:
Crédit: visenya. pour l'avatar, elle-même pour les malédictions qu'elle profère
avatar


La Malédiction
♔ Messages : 319
♔ Date d'inscription : 19/08/2014
♔ Pseudo : La Malédiction
♔ Camp : Son propre camp
♔ Avatar : Le destin

MessageSujet: Re: ♔ AUTRES [08/08] Mar 26 Aoû - 14:13



Age : 64 ans
Date de naissance : 1251
Origine : Française
Situation : Célibataire
Métier :  Archevêque de Reims depuis 1299 et conseiller officieux de la couronne de France. Seigneur de Champignelles.
Allégeance : Il a prêté allégeance à Philippe de France, n'ayant aucune sympathie pour les manoeuvres de Charles de Valois.
Groupe : L'Assassin
Robert de Courtenay

Peter Capaldi ♔ Sweetie Plum ♔ Non-négociable

"L'humilité est le premier fondement de la perfection chrétienne."
Né en 1251, Robert de Courtenay est l'aîné des quatre enfants survivants, trois fils et une fille, du second mariage de Guillaume Ier de Courtenay avec de Marguerite de Bourgogne. De son précédent mariage avec Marguerite de Salins, son père a eu deux enfants survivants à la prime enfance : Isabelle et Guillaume. Descendant par son père de Louis VI, Robert est promis dès l'enfance à l'état ecclésiastique. Ainsi, tandis que ses frères suivent un entraînement de chevalier pour pouvoir intégrer les rangs de l'armée du Roi et que sa soeur se trouve un bon parti, Robert prononce ses voeux en 1261 et intègre le corps ecclésiastique de la cathédrale de Reims en tant que chanoine pour parfaire sa formation. Seulement, ce que ces parents n'ont pas prévu la mort prématurée de Guillaume en 1262 d'une pneumonie, faisant ainsi de Robert l'aîné des enfants et l'héritier de la famille. En 1268, Robert de Courtenay va étudier brillamment la théologie à Paris et sera louée par ces professeurs pour ses résultats exemplaires.
Grâce à ses études à Paris, Robert de Courtenay a pu écrire de longues correspondances avec les relations qu'il a pu noué. Grand lecteur de Saint-Thomas d'Aquin, le chanoine a gagné avec ces lettres échangées une solide réputation de penseur théologique malgré son jeune âge. Conversant avec une grande partie de la Cour, Robert de Courtenay a été invité à de grands évènements comme l'enterrement d'Isabelle d'Aragon, première femme de Philippe III le Hardi en 1271 ou au secondes noces de ce même Roi avec Marie de Brabant en 1274. Au contact de ces grands nobles, le chanoine de Reims a pu développé sa propre pensée politique, en accord avec la politique royale de renforcement du pouvoir du roi amorcée au cours du XIIIème siècle.
Alors qu'il caresse l'idée d'obtenir une place au sein du gouvernement du roi, les décès successifs entre 1275 et 1283 au sein de sa propre famille et de ses cousins le place en 1283 à la tête d'une branche cadette de la famille capétienne : les Courtenay, descendant de Louis VI par son sixième fils. Devenu le chef de sa famille à l'âge de 32 ans, Robert s'est d'abord préoccupé de régler les diverses requêtes de ses cousins avant de se consacrer pleinement à ses ambitions politiques. Ainsi, à partir de 1288, le chanoine a patiemment su se rendre indispensable pour les conseillers de Philippe le Bel. Toutefois, Robert de Courtenay s'est gardé d'accepter la gestion du rapatriement et de l'installation de l'Ordre du Temple en France après la chute de St-Jean-d'Acre en 1291, pressentant le futur problème entre la royauté et les Templiers. De plus, l'archevêque de Reims, Pierre Barret, à la même époque, commençait à avoir de multiples problèmes de santé qui ont pu laissé envisager à Robert de Courtenay une mort prochaine de l'archevêque. A l'aide de ses multiples appuis à la Cour qu'il a continué à fréquenter sans pour autant délaisser la cathédrale de Reims, le chanoine n'a pas cessé de montrer les divers avantages de son élection à l'archiépiscopat de Reims. Sa haute naissance jouant également en sa faveur, son élection comme archevêque au début de l'année 1299 à la suite du décès de Pierre Barret a été une formalité.
Fort de son nouveau statut, Robert de Courtenay s'est installé durablement à la Cour de Philippe le Bel en prétextant vouloir servir d'intermédiaire entre les autres prélats de France et le Roi en tant que dépositaire de la Sainte-Ampoule. S'il est vrai que l'archevêque de Reims a soumis au Roi nombre de suppliques et de recommandations de la part d'ecclésiastiques, Robert de Courtenay a également agi en sous-main afin que certaines de ses idées politiques soient appliquées par le roi. Devenu un homme politiquement important à la Cour sans l'être véritablement, l'appui de l'archevêque de Reims au début des années 1310 peut se montrer déterminant dans l'obtention d'un bénéfice ecclésiastique par exemple.
Cependant, son influence politique va diminuer dans les dernières années du règne de Philippe le Bel. Tout d'abord, Robert de Courtenay, préoccupé par des affaires familiales, a tardé à prendre position en faveur du roi dans son conflit avec les Templiers. De plus, l'archevêque de Reims, prétextant son âge avancé alors qu'il est en réalité pas intéressé par cette charge, refuse de se rendre à Carpentras, afin de superviser  l'élection du successeur de Clément V et favoriser l'élection d'un pape favorable aux capétiens. Ces choix politiques le contraignent à se retirer dans son archevêché au mois de juin 1314. Pensant qu'il ne pourrait plus remettre un pied à la Cour de son vivant, Robert de Courtenay a l'agréable surprise de recevoir une missive à la fin du mois de novembre 1314 annonçant la mort de Philippe le Bel et le couronnement prochain de son successeur Louis X. Refaisant jouer de ses contacts au sein de la Cour, l'archevêque de Reims revient à la Cour au début de l'année 1315. Même si son influence politique est encore diminué, Robert de Courtenay a offert une cérémonie de sacre grandiose à Louis X pour que ce dernier, en retour, lui accorde à nouveau, si ce n'est plus, la confiance royale...


Marie de Brabant ♔ Megan Follows
Robert et Marie se sont rencontrés pour la première fois en 1274, au moment du second mariage de Philippe III le Hardi. Se recroisant de nombreuses fois par la suite à la Cour, le futur archevêque de Reims a été de ceux gravitant dans l'entourage de Marie de Brabant pour bénéficier de la faveur royale dans ses débuts politiques. Seulement, avec la mort de Philippe III, le rapport de force entre ces deux êtres s'est inversé et c'est maintenant Marie qui contacte Robert afin d'avoir un appui pour favoriser sa descendance. Fin politique, Robert de Courtenay n'accède favorablement qu'à des requêtes de moyennes importances afin de ne pas contrarier à la fois le roi de France et la Reine Douanière.

Catherine de Valois ♔ Maisie Williams
Par sa mère, Catherine appartient à la famille de Robert. Désigné pour être son parrain devant Dieu à sa naissance et en tant que chef de la famille de Courtenay, l'archevêque de Reims a pris un soin particulier à s'investir dans les discussions du mariage de l'impératrice titulaire de Constantinople pour que ce mariage soit le plus majestueux. Par le biais de Catherine, Robert espère pouvoir assoir davantage sa position de conseiller officieux des capétiens. Pour Catherine, si elle tient pour complice de son mariage honni l'archevêque de Reims, l'impératrice titulaire de Constantinople espère pouvoir compter sur l'influence de son parrain afin de se venger de son père.

Hugues de Bouville ♔ Aidan Gillen
Beaucoup de choses rassemblent ces deux hommes pourtant si différents. Si Robert et Hugues peuvent avoir des désaccords concernant sur la manière d'agir, ils partagent néanmoins de nombreuses vues identiques concernant la destinée du royaume de France. L'archevêque de Reims et le Chambellan de France n'hésitent donc pas à s'allier afin d'imposer leurs vues. Cette alliance politique de ces deux grandes influences à la Cour peut souvent avoir une influence décisive dans les décisions pour le royaume de France.

Claudio Tolomei ♔ Tom Riley (c) kls010
S'il y a bien une personne dont se méfie particulièrement l'archevêque de Reims, c'est de Spinello Tolomei, l'oncle de Claudio. Tous deux très semblables, et capables de se montrer des plus retords, ils se respectent mutuellement, surtout depuis que Spinello a réussi le tor de force de tirer le meilleur des réformes économiques engagées par Philippe le Bel, où il a réussi à sauver la Compagnie. Claudio n'ets cependant pas dupe, pas plus que son oncle : Courtenay attend la première occasion pour les frapper dans le dos. Trouver le moyen de s'en protéger, voire même mieux, de nuire durablement à l'influence du Français, ne serait-il pas le moyen rêver de devenir enfin sans partage le préféré de Spinello ?

Mathieu de Trie ♔ Travis Fimmel
Mathieu de Trie doit beaucoup à Robert de Courtenay. L'homme d'église est celui qui a financé son équipement de chevalier et a accepté de lui donner son étendard sur les champs de bataille où il s'est fait connaître. Sa gratitude est sans fin et il est près à beaucoup de choses pour l'homme d'Eglise et être son bras armé en fait partie. A l'époque de son geste, Robert de Courtenay n'y voyait qu'une manière déplaisante pour assurer la légitimité de sa position de chef de famille. Désormais, l'archevêque ne regrette nullement d'avoir agi ainsi et recommencerait sans l'ombre d'une hésitation. Mathieu est en quelque sorte le fils qu'il n'a jamais pu avoir et prend soin de veiller sur ces intérêts lorsqu'il se trouve sur le champ de bataille. C'est d'ailleurs lui qui a assuré la succession au titre de seigneur de Vaumain alors qu'un début de contestation apparaissait. Partageant les même convictions politiques, ils seront des alliés redoutables le jour où des conflits embraseront la France : Robert de Courtenay agissant en sous-main à Paris, Mathieu de Trie sur les champs de bataille...


??? ♔ ???
LIEN





Dernière édition par La Malédiction le Mar 23 Aoû - 14:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roismaudits.forumactif.org


Le secret dévoilé
Votre clan:
Votre personnage:
Crédit: visenya. pour l'avatar, elle-même pour les malédictions qu'elle profère
avatar


La Malédiction
♔ Messages : 319
♔ Date d'inscription : 19/08/2014
♔ Pseudo : La Malédiction
♔ Camp : Son propre camp
♔ Avatar : Le destin

MessageSujet: Re: ♔ AUTRES [08/08] Mar 26 Aoû - 14:13



Age : 29 ans
Date de naissance : (inconnue) 1287.
Origine : Lombard
Situation : Célibatairre. Il se sait promis à un mariage arrangé, qu’on lui présentera tôt ou tard ; néanmoins pour l’instant, son ascension au sein du clan Tolomei est la seule chose sur laquelle il concentre toute son attention
Métier :  Officiellement assistant du chef de la Compagnie siennoise des Tolomei en France, officieusement bras droit de ce dernier.
Allégeance : Il prêtera allégeance à la personne qui agira le plus favorablement pour les intérêts de la banque.
Groupe : Le Loup
Crédits : gif (c) tomriley - avatar (c) gritsou
Claudio Tolomei

Tom Riley ♔ Mari-Jane ♔ Négociable

De sa naissance à Sienne, en Italie, jusqu’à présent, Claudio a toujours vécu dans l’ombre de quelqu’un : membre d’une grande fratrie, il ne possédait aucun talent véritable capable de le distinguer, si ce n’était une intelligence tranchante, qu’il prit soin de perfectionner de son côté, auprès de ses professeurs particuliers, payés par l’or collecté par la riche famille Tolomei, connue en Europe pour les grands banquiers. Depuis toujours ou presque, les siens bâtissaient leur fortune sur les échanges commerciaux avec les grandes maisons, et Claudio désirait se créer une place de choix dans ce système bien huilé, même si ses parents ne l’en pensaient pas pleinement capable, et que le reste de ses frères et sœurs brille pour leur grâce et leurs dons musicaux pour les unes, les talents de chevalier et leur charisme outrancier pour les autres. Silencieux et observateur, il comprit bien vite qu’afficher trop tôt une ambition démesurée pouvait s’avérer dangereux, dans un milieu où, sans amis et sans ressources solides, il est plus qu’aisé de vous écarter des affaires, ou pire, de glisser un peu de poison dans votre coupe si vous importunez trop les plus puissants… Sagement, Claudio décida donc de faire profil bas, pour mieux être sous-estimé, et avoir l’occasion d’observer comment les hommes de sa famille, dans les affaires, maniaient l’art de la négociation avec une maestria exemplaire, incarnations même de l’expression « une main de fer dans un gant de soie ». Un de ses oncles, Spinello Tolomei, devint rapidement son modèle : en tant que chef de la compagnie siennoise de leur famille, Spinello avait atteint le sommet, tout en partageant de nombreux points communs avec Claudio. Le jeune homme se rapprocha de son oncle, qui approchait de la soixantaine et qui devrait bien un jour songer à transmettre son héritage à quelqu’un, puisqu’il n’a pas de fils… Claudio accéda bientôt à la place d’assistant, fort de la confiance de Spinello, et s’attache à accomplir autant de tâches que possible, afin de prouver sa valeur, tout en acquérant des compétences et en commençant à se faire connaître. C’était cependant sans compter sur l’un de ses cousins, Guccio Baglioni, lui aussi au service de Spinello, et pour qui le vieux banquier nourrit une profonde affection. La jalousie s’invita dans le coeur de Claudio, qui ne reconnaît que bien peu de talent à son cousin, en plus suffisamment médiocre pour s’être amouraché d’une Française, et de passer ses journées à soupirer en pensant à elle. Quel imbécile, quel niais ! Cependant, Spinello le garde sous son aile, et même pire, le laisse prendre part à leurs affaires, dans lesquelles le joli cœur essaie de se perdre pour ne plus songer à sa belle. Claudio compte bien tout mettre en œuvre pour gagner en influence auprès de son oncle, et évincer son cousin d’une place qui lui revient de droit… Pourquoi pas en le manipulant, et en lui faisant croire qu’il souhaite l’aider à vivre son histoire d’amour impossible, loin de la banque des Tolomei ?


Robert de Courtenay ♔ Peter Capaldi
S'il y a bien une personne dont se méfie particulièrement l'archevêque de Reims, c'est de Spinello Tolomei, l'oncle de Claudio. Tous deux très semblables, et capables de se montrer des plus retords, ils se respectent mutuellement, surtout depuis que Spinello a réussi le tor de force de tirer le meilleur des réformes économiques engagées par Philippe le Bel, où il a réussi à sauver la Compagnie. Claudio n'ets cependant pas dupe, pas plus que son oncle : Courtenay attend la première occasion pour les frapper dans le dos. Trouver le moyen de s'en protéger, voire même mieux, de nuire durablement à l'influence du Français, ne serait-il pas le moyen rêver de devenir enfin sans partage le préféré de Spinello ?

Marie d'Artois ♔ Lily James
Tolomei n'est un homme foncièrement compatissant, et il y a bien une chose qu'il ne supporte pas, ce sont les mauvais payeurs et surtout ceux qui empruntent, sans rembourser la banque familiale. Il peut être aimable et courtois, prêter de l'argent, quand il peut y trouver son profit, cependant, il faut le rembourser et cela n'est pas le cas de Marie d'Artois et de son époux. Il sait la femme idiote et il aime lui faire peur, quant à une prochaine déchéance, qu'elle a pu cause, en empruntant de l'argent pour les guerres de son mari. Les dettes sont grosses et de son côté Marie ne sait pas comment les rembourser, les impôts ont déjà été trop prélevé parmi le peuple et cet homme, ce lombard, malgré son jeune âge, lui fait peur. Du jour au lendemain, Marie pourrait tout perdre et Tolomei compte bien continuer à jouer sur cette peur, pour pousser l'épousée à le rembourser au plus vite.

Guccio Baglioni ♔ George Blagden
Spinello n'a pas d'héritiers, il était donc normal qu'il accueille un autre de ses neveux, chez lui, à Paris, pour tout lui apprendre de son métier. Guccio rejoignit ainsi Claudio auprès de leur oncle, et depuis un an et demi, tous partagent une sincère complicité, au grand dam de Claudio, pour qui il est difficile de partager son mentor. Maladroit, nullement passionné autant que lui, il est clair pour Claudio que son cousin n'est pas fait pour reprendre la firme, quoi que puisse bien en penser Spinello, dont les conseils, donnés à Guccio, sont à ses yeux comme de la confiture jetée aux cochons. Cependant, il se pourrait bien que le sentiments de Guccio pour une belle Française, Marie de Carsi, puisse être utilisés à son avantage, et pour le bien de la banque : si leur oncle encourage Guccio à abandonner, voyant ses origines comme un frein à cette romance, Claudio, à l'inverse, essaie d'encourager son cousin à ne pas abandonner. Après tout, trop occupé par sa belle, il acceptera peut-être de renoncer au poste de leur oncle, pour mieux se consacrer à son couple... Ou commettra une erreur d'inattention de trop, qui le perdra aux yeux de Spinello. Dans l'ombre, Claudio compte bien se servir du bonheur à venir  des tourtereaux pour assurer son propre règne.

Marie de Carsi ♔ Emilia Clarke
Les Carsi ont contracté des dettes auprès de la compagnie lombarde depuis de nombreuses années, sans qu'ils ne parviennent à les rembourser. Pour Claudio, c'est un mauvais investissement et s'il avait pu, il aurait mis sous les ponts cette famille. Cependant, son cousin, Guccio, a fini par tomber amoureux de la plus jeune des filles et se permet même d'offrir des cadeaux à cette famille. Cela aurait pu encore accroître d'avantage son mépris por cette famille... Si le jeune banquier n'avait pas eu l'idée folle de se servir de Marie pour détourner son encombrant cousin de l'entreprise familiale. Certes, les moeurs de la noblesse française sont ce qu'elles sont, et il semblerait que jamais les Carsi ne consentiront à offrir leur fille à un Lombard, aussi riche soit-il... Mais le défi reste à la mesure de l'ambition de Claudio, qui même si les deux amoureux ne finiront pas mariés et heureux, espère parvenir à faire comprendre à leur oncle, grâce à cette histoire d'amour, qu'il est le seul à avoir les épaules assez solides pour lui succéder. Auprès de Marie, il joue les messagers énigmatiques, pour mieux attiser la tendresse entre elle et Guccio, et poser les bases de ce qui causera la perte de son "cher" cousin.





Dernière édition par La Malédiction le Mar 23 Aoû - 14:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roismaudits.forumactif.org


Le secret dévoilé
Votre clan:
Votre personnage:
Crédit: visenya. pour l'avatar, elle-même pour les malédictions qu'elle profère
avatar


La Malédiction
♔ Messages : 319
♔ Date d'inscription : 19/08/2014
♔ Pseudo : La Malédiction
♔ Camp : Son propre camp
♔ Avatar : Le destin

MessageSujet: Re: ♔ AUTRES [08/08] Mar 26 Aoû - 14:13


   

   
Age : 36 ans
Date de naissance : (inconnue) 1279
Origine : Français
Situation : Marié à Marie d'Avesnes, de qui il a quatre enfants.
Métier :  Prince de sang royal, grand chambrier du roi.
Allégeance : Comme son père, il a porté allégeance à la couronne de France et non à la personne qui s'assoit sur le trône.
Groupe : Les Maudits
Louis de Bourbon

   Nikolaj Coster-Waldau ♔ Mari-Jane ♔ Négociable
   

   
Bourbon, un nom qui évoque la royauté, le sang bleu, mais qui en ce temps n’est qu’un nom comme un autre.
Louis de Bourbon, surnommé le Grand ou le Boiteux naquit en 1279 de l’union entre Robert, comte de Clermont-en-Beauvaisis et de Béatrice de Bourgogne, dame de Bourbon. Par son père, il était le petit fils de Saint Louis, ce qui faisait de lui un prince de sang royal. Ainé de sa famille, sa naissance fut suivie de celles de cinq autres enfants, trois filles et deux garçons.
Comme n’importe quel héritier de son temps, Louis reçut une excellente éducation. Louis devint rapidement un homme généreux, honnête, qui avait à cœur la puissance de sa famille. Pour lui le nom de Bourbon devait signifier la force et il avait bien l’intention de tout faire pour œuvrer, pour la grandeur familiale.
Ce fut en 1297, que Louis fut armé chevalier par Philippe le Bel, à partir de ce moment, il fit ses premiers faits d’armes à la bataille de Furnes contre les Flamands. Son courage fut vite remarqué par le roi, surtout quand il arracha à l’ennemi le corps de son cousin Philippe d’Artois, qui était gravement blessé. Sa valeur reconnue par le roi contribue à son avancement. En 1302, il commanda l’arrière garde française à la bataille de Courtrai, qui fut une défaite française, voulant préserver ses troupes, il prit la décision de se replier sur Lille, une fois qu’il fut certain de la défaite. Cet acte prouva une fois de plus qu’il était un homme réfléchit, mais qui avait aussi à cœur le bien-être des autres. D’autres batailles continuèrent à le glorifier. Louis était dit imbattable que cela soit au combat, mais aussi durant les tournois. En 1308, il remporta le tournoi de Boulogne-sur-Mer, avec son frère Jean, qui était en l’honneur du mariage d’Edward II d’Angleterre et d’Isabelle de France. Louis fut ensuite choisie pour accompagner la princesse en Angleterre et à être à ses côtés lors de son couronnement. A son retour, Philippe le Bel lui confia la charge de grand chambrier de France, en qui il accordait une grande confiance.
En 1310, il fut temps pour Louis de se marier et il épousa Marie d’Avesnes, une femme qui avait trente ans, mais dont il devint rapidement complice. Actuellement, ils ont quatre enfants. La même année la mort de sa mère le fait devenir seigneur de Bourbon. En même temps, son père lui céda plusieurs de ses biens.
Les talents de diplomate de Louis furent souvent utilisés par le roi, qui lui confia les négociations d’un traité avec l’empereur Henry VII. De sang royal, Louis se montrait de plus en plus, comme étant l’homme en qui la couronne pouvait faire le plus confiance.
   

   

Jeanne d'Artois ♔ Janet Montgomery
 S'il y a bien un moyen pour se rapprocher du pouvoir, c'est de se rapprocher de ses princes. Jeanne a bien vu en ce Bourbon, un homme qui a tout moment, pouvait devenir très puissant. Riche et proche des rois, elle en a fait son ami, son complice, pour les nombreuses intrigues des Artois. Louis sait qu'il a tout à gagner à se rapprocher de Robert d'Artois et de sa famille, lui pourrait obtenir un grand comté et les filles de la famille ont toutes étaient bien mariées, ce qui pourrait jouer un jour sur l'échiquier du pouvoir. Ami de Jeanne, ils forment ensemble un duo secret, qui dans l'ombre gravit les échelons, pour le meilleur et pour le pire.

Charles II de Valois ♔ Iwan Rheon
 Les Valois sont de grands prétentieux, bien plus ce marmot qui est aux yeux du Bourbon un vrai petit roquet. Lors du premier tournoi du jeune Valois, les deux hommes se retrouvèrent face à face et le Bourbon prit un malin plaisir à envoyer dans le décor le plus jeune et à lui fermer son bec. Depuis, le jeune Valois ne désire qu'une chose, prendre sa revanche et être plus fort que le Bourbon.

Béatrix de Bretagne ♔ Isolda Dychauk
L'homme est l'ami de son mari, mais Béatrix s'en méfie beaucoup, elle sait que les amis sont précieux, mais quand on s'appelle Bourbon, l'ambition est souvent trop forte pour être sincère. Cet homme est rusé et il pourrait être une menace pour l'équilibre qu'elle a instauré. Etant une femme forte, elle espionne tâche d'espionner l'homme, pour en cas de menace prévenir son mari. Cependant, ce que Béatrix ne sait pas, c'est que le Bourbon est au courant de son manège et fait tout pour se jouer d'elle.

??? ♔ ???
LIEN


   

   


Dernière édition par La Malédiction le Mar 23 Aoû - 14:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roismaudits.forumactif.org


Le secret dévoilé
Votre clan:
Votre personnage:
Crédit: visenya. pour l'avatar, elle-même pour les malédictions qu'elle profère
avatar


La Malédiction
♔ Messages : 319
♔ Date d'inscription : 19/08/2014
♔ Pseudo : La Malédiction
♔ Camp : Son propre camp
♔ Avatar : Le destin

MessageSujet: Re: ♔ AUTRES [08/08] Mar 10 Mar - 20:02


   

Age : 22 ans
Date de naissance : (inconnue) 1293
Origine : Française
Situation : Veuve
Métier :  Vicomtesse de Lacarra
Allégeance : Avec la mort de Louis X, Isabeau hésite à qui donner son allégeance, même si elle penche plus en faveur de Philippe de France que Charles de Valois.
Groupe : Les Maudits
Isabeau de Navarre

   Sarah Bolger ♔ Mari-Jane ♔ Négociable
   

   
Cousine par bâtardise de Louis X et de ses frères et sœurs, Isabeau n'est rien de moins que la petite fille de Henri Ier de Navarre également nommé Henri III de Champagne, père de la défunte reine de France : Jeanne. En effet, ce dernier avait séduit une certaine Munia de Lehet. Elle lui donna un fils appelé Juan Enriquez qui put porter rapidement le nom de Navarre. Un avenir radieux attendait l'enfant illégitime puisque Don Juan devenu baron du royaume sert désormais Philippe le Long . Quant à Isabeau, elle est née de son riche mariage avec l'héritière de la terre de Lacarra et c'est en Navarre qu'elle a grandie en tant que fille unique. Oui fille unique puisqu'après sa naissance difficile, sa mère ne retomba enceinte que quelques années plus tard. Un nouvel accouchement qui sera fatal à la dame et Isabeau verra sa mère mourir dans d'atroces souffrances sous ses yeux. Un traumatisme qui l'a rendue terriblement tokophobe, au point d'en devenir meurtrière. Dans un accès de folie, elle a en effet étouffé l'enfant nouveau né qui était dans son esprit responsable de la mort de sa mère.

Orpheline et constatant son état d'abattement, son père ne connaissant bien sûr rien de son crime, la fit alors venir à la Cour de Philippe le Bel. La reine Jeanne, généreuse, ne lui tenant pas rigueur de son sang illégitime, l'accueillit dans sa Maison. Pendant quelques temps la belle Navarraise comme on la surnomme depuis, reprit goût à la vie malgré ses remords et fit sensation avec son accent prononcé, ses coutumes, son franc parler, ses farces. On dit même qu'elle en dérida un jour le Roi de Fer. Un véritable rayon de soleil. En 1305, la reine mourut et étant plus qu'en âge de se marier, on la fit épouser Pierre d'Avesnes de la Maison de Bretagne. Hélas sa phobie revint la hanter et ses mois de grossesse remplis d'angoisse se soldaient par des meurtres fous après des accouchements insoutenables. 3 enfants, 3 morts. Devenue veuve en 1312, et après un an de deuil raisonnable, elle est aussitôt rentrée au service de Catherine de Valois-Courtenay. La princesse héritière du trône de Constantinople bien qu'encore filette, venait de se marier avec Philippe de Tarente. Une très bonne place. Revenue à la cour, la belle Navarraise n'ayant rien perdu de son naturel tout méditerranéen continue à leurrer son monde. Qui se douterait en effet qu'une jeune fille aussi rayonnante, qu'elle vous évoque aussitôt des cigales, pourrait être malade psychologiquement et avoir un côté bien noir ?
   

   

Catherine de Courtenay ♔ Maisie Williams
Isabeau a été placée à son service en tant que Première dame de parage parce que son père et le sien sont bons amis et qu'il lui a demandé ce service. Catherine ne pouvant pas taper sur son père, tape sa " marionnette " en lui faisant vivre l'enfer, Isabeau elle s'en moque un peu et la comprenant même a décidé d'être la plus gentille au monde. Ce qui insupporte encore plus Catherine. Mais un jour Charles de Valois a surpris la façon qu'elle avait de la traiter et a pris la défense d'Isabeau devant toutes ses dames, ce qui l'a humiliée, et depuis elle s'est mise à penser que comme de toute façon Isabeau est la fille d'un bâtard, ça serait pas étonnant qu'Isabeau puisse être la fille bâtarde de Charles de Valois en fait. Son attitude a un peu changé du coup parce qu'elle a peur de maltraiter une soeur, même si la seule idée qu'elle le soit l’agace beaucoup.

Hugues de Bouville ♔ Aidan Gillen
 Hugues a toujours été un grand amateur de femme, même alors qu'il était marié. Durant sa jeunesse, il a fréquenté de nombreuses maisons closes et quand il se rend à l'étranger, il n'hésite pas à se trouver de nouvelles maîtresses. Alors qu'il faisait un séjour à Naples, il rencontra Philippe d'Anjou, son épouse Catherine de Valois, tous deux empereur et impératrice titulaire de Constantinople. Dans les parages de la jeune Valois, il trouva Isabeau de Navarre, qu'il apprécia charmer et en faire sa maîtresse durant son séjour. Aussitôt son départ, il l'abandonna pour mieux ne plus lui donner de nouvelles, ce qu'Isabeau garde comme rancune.

Isabelle de Castille ♔ Rebecca Ferguson
Elles sont toutes les deux belles-soeurs et elles ont été l'une pour l'autre une vraie bouffée d'air frais. Ayant la même culture, les deux jeunes femmes avaient tendance à ne jamais se quitter quand elles se trouvaient ensemble, si bien qu'une promiscuité presque ambiguë s'était installée entre elles. Isabeau avait même fini par rougir dès que sa belle-soeur lui effleurait la peau, ou décidait de lui brosser ses longs cheveux boucler. Elle se posait des questions et si elle ressentait quelque chose pour Isabelle ? Maintenant qu'elles sont séparées, le manque s'est installé et leurs lettres se font plus que jamais désirées. Les deux femmes n'attendent qu'une chose, les moments où elles pourront se revoir, tout en se disant que ce n'est qu'une simple amitié.

Eudes de Bourgogne ♔ Finn Jones
  La belle se trouve au contact des Valois et le duc de Bourgogne sait que s'est pas elle qu'il peut passer pour nuire au comte Charles, qui a tant fait souffrir le royaume de France notamment sa soeur. Tous les ordres passent par Valois et ce dernier ne devait certainement pas ignorer que Marguerite allait être assassinée dans sa prison. Il a rencontré cette fille bâtarde Navarre, pour lui proposer une aide, quant à leurs projets communs, qui est de nuire aux Valois. Tous les deux machinent ensemble et il se pourrait bien qu'un jour, ils parviennent à leurs fins.

   

   


Dernière édition par La Malédiction le Mar 23 Aoû - 14:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roismaudits.forumactif.org


Le secret dévoilé
Votre clan:
Votre personnage:
Crédit: visenya. pour l'avatar, elle-même pour les malédictions qu'elle profère
avatar


La Malédiction
♔ Messages : 319
♔ Date d'inscription : 19/08/2014
♔ Pseudo : La Malédiction
♔ Camp : Son propre camp
♔ Avatar : Le destin

MessageSujet: Re: ♔ AUTRES [08/08] Dim 22 Mar - 17:28



Age : Il a 36 ans.
Date de naissance : Il est né en mars 1280, à une date inconnue.
Origine : Il est français, bien que certains aient cherché à le nier avec force.
Situation : Il a été marié très jeune à Jeanne d'Airaines, dont il n'a pas encore d'enfants.
Métier : Il commande les armées françaises sur les champs de bataille au nom du roi de France. Sa réputation de brillant militaire n'est plus à refaire. On murmure qu'il pourrait accéder à la dignité de maréchal de France s'il continue les prouesses guerrières. Il est également seigneur de Vaumain depuis la mort de son père en 1302.
Allégeance : Mathieu a juré allégeance au roi de France mais aussi à Robert de Courtenay, son protecteur à la Cour.
Groupe : Les assassins
Mathieu de Trie

Travis Fimmel ♔ Sweetie Plum ♔ Négociable

Mathieu est né en mars 1280. Son père est Renaud de Trie, seigneur de Vaumain. Il a un frère cadet, Guillaume, et deux soeurs cadettes, Jeanne et Agnès. Cependant, si son père se targue d'être seigneur de Vaumain et des alliances prestigieuses, la noblesse de la famille est considérée comme douteuse. Cette interrogation est telle qu'au moment de la naissance de Mathieu, le parlement de Paris est en train de statuer sur la légitimité de la noblesse de la famille. Ne disposant que peu de contacts, l'affaire dure de très longues années et la famille est obligé de vivre comme de petits paysans. Bien qu'ils soient reconnus en 1292 comme étant nobles, la famille de Trie continue à vivre modestement, n'ayant guère les moyens pour avoir un train de vie princier. De cette période, Mathieu a appris à ne jamais se laisser arracher les droits qu'ils possèdent légitimement.
Peu après que la famille ait été reconnu comme officiellement noble, Mathieu accède au titre d'écuyer d'un grand noble à la Cour en 1294. Sans le sou, il aurait pu rester à ce rang si le jeune homme n'avait pas fait la connaissance de Robert de Courtenay. Alors chanoine de Reims, l'homme venait de prendre le titre de chef de la branche capétienne de Courtenay. Pour le prestige de son rang, Robert a décidé de faire armer le jeune Mathieu chevalier pour assoir sa position à la cour. Bien que jurant allégeance au roi de France qui était Philippe IV à ce moment-là, Mathieu a également accepté de servir de bras armé à Courtenay. En effet, en raison de son appartenant à l'ordre ecclésiastique, il ne peut faire couler le sang de ses mains qui donne le corps et le sang du Christ. Devant malgré tout honoré son serment vassalique, Robert utilise Mathieu pour le remplacer dans cette tâche sanglante à la tête des troupes qu'il apporte au roi.
C'est sous l'étendard du nouvel archevêque de Reims que Mathieu prend les armes au nom du roi de France. Malgré sa jeunesse, Mathieu a su faire preuve d'un remarque talent de stratège et de courage face à ses adversaires. Gravissant les échelons, l'homme est rapidement devenu une célébrité sur les champs de bataille et à la cour. Homme militaire de premier plan, son appui pourrait se révéler décisif si par hasard, une intervention armée est obligatoire. D'autant que Mathieu de Trie partage la même conviction que son protecteur concernant la politique : assurer la grandeur de la France et de son roi, et non d'une quelconque faction...


Robert de Courtenay ♔ Peter Capaldi
Mathieu de Trie doit beaucoup à Robert de Courtenay. L'homme d'église est celui qui a financé son équipement de chevalier et a accepté de lui donner son étendard sur les champs de bataille où il s'est fait connaître. Sa gratitude est sans fin et il est près à beaucoup de choses pour l'homme d'Eglise et être son bras armé en fait partie. A l'époque de son geste, Robert de Courtenay n'y voyait qu'une manière déplaisante pour assurer la légitimité de sa position de chef de famille. Désormais, l'archevêque ne regrette nullement d'avoir agi ainsi et recommencerait sans l'ombre d'une hésitation. Mathieu est en quelque sorte le fils qu'il n'a jamais pu avoir et prend soin de veiller sur ces intérêts lorsqu'il se trouve sur le champ de bataille. C'est d'ailleurs lui qui a assuré la succession au titre de seigneur de Vaumain alors qu'un début de contestation apparaissait. Partageant les même convictions politiques, ils seront des alliés redoutables le jour où des conflits embraseront la France : Robert de Courtenay agissant en sous-main à Paris, Mathieu de Trie sur les champs de bataille...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roismaudits.forumactif.org



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ♔ AUTRES [08/08]

Revenir en haut Aller en bas
 

♔ AUTRES [08/08]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'Islam rejoint les autres religions
» Xylographie, Sérigraphie et autres techniques d'impression.
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons
» un petit pas l'un vers l'autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♔ LES ROIS MAUDITS  ::  :: Le Trésor du roi :: Les Postes Vacants-