AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Inattendues seront les retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: sa famille d'adoption
Votre personnage:
Crédit: Avatar: fassophy Signature: NEON DEMON
avatar


Iseult S. Constantine
♔ Messages : 90
♔ Date d'inscription : 15/12/2015
♔ Pseudo : Lucrezia, ReineSoleil
♔ Age : 27
♔ Camp : Celui de son bien aimé & le sien
♔ Avatar : Gaia Weiss

MessageSujet: Inattendues seront les retrouvailles Dim 5 Juin - 20:26




Inattendues seront les retrouvailles

Sous les gazouillis des premiers oiseaux de ce début de printemps encore un peu froid, Iseult s'extirpa de la couche qu'elle partageait avec Tristan. Ce dernier devait déjà être au travail dans leur écurie car il n'était plus là et la place qu'il occupait était froide. Preuve qu'il était debout depuis un certain laps de temps.
Iseult soupira. Bon Dieu! Qu'est ce qu'elle pouvait détester quand il ne la réveillait pas! Oubliait-il que, elle aussi, résidait dans cette maison? C'était autant chez lui que chez elle!

Elle se passa un peu d'eau fraîche sur le visage avant de passer une robe que son amant lui avait offert. Elle venait de la mère de celui-ci. Un peu grande, Iseult l'avait retouchée comme elle avait pu. C'était dans ces cas-là qu'elle était contente qu'on lui aie appris la broderie et la couture! Ainsi savait-elle se servir de fil et d'aiguilles. Une fois fin prête, elle sorti de sa chambre pour trouver la pièce à vivre vide. Ils l'avaient laissée dormir! Elle soupira avant de se motiver à manger un peu de pain et une tranche de bœuf séchée. Elle fit passée le tout avec un peu de lait froid grâce à la température du dehors.
Rassasiée, elle prit son panier en osier, mis une cape  de laine sur ses épaules et sorti de la chaumière tout en regardant autour d'elle. Le village était vivant. Elle eu un peu honte d'avoir autant dormi et décida, enfin, de se diriger vers la forêt dans l'espoir de cueillir quelques fleurs médicinales à l'état de bourgeon pour les cultiver et les sécher en attente d'en faire une potion ou un onguent.


Sur le chemin, elle salua certains habitants et s'enfonça dans la forêt encore trempée de rosée matinale.

Sifflotant en regardant le sol et pensant à son prochain conte, Jeanne se sentait bien. La forêt: il n'y avait que ça de mieux. La liberté à l'état brut! Elle souri en pensant à l'audace qu'elle avait eu... Au fond d'elle, Iseult pensait à ses proches et se surprenait à être chagrinée du fait qu'il l'aie cru morte aussi vite. D'un côté, en leur revoyant un mouchoir imbibé de sang et sa paire de boucles d'oreilles fétiche! Elle était quasiment sure de faire mouche! Elle soupira avant de faire pivoter son regard vers l’orée du bois donnant sur une petite rivière. Elle poussa un petit cri de joie en voyant les premières pousses de la plante qu'elle cherchait! Elle se précipita en prenant garde à ne pas se prendre les pieds dans une racine et se baissa pour prendre son bien.
Dix minutes plus tard, après être restée concentrée sur sa tâche, elle releva la tête...avant de pousser un cri la faisant tomber en arrière.

Devant elle, à moitié immergée dans l'eau glaciale, se trouvait une forme qui était, sans contexte, un corps humain!
Iseult se releva et se précipita vers ce corps, qui était une femme, et s'agenouilla. Son premier réflexe fut de vérifier si son pouls battait encore, elle posa deux doigts sur le cou de l'inconnue. Iseult soupira en sentant la pulsation vibrer sous ses doigts! Dieu merci! Elle était vivante.
Elle tourna la jeune personne pour vérifier si elle était blessée et...Son souffle se coupa en reconnaissant la personne. Ailean Fraser! Une de ses amies du temps où elle était, encore, la Comtesse de Montpensier! Elle se mit à réfléchir à toute allure. Pourquoi l'écossaise se trouvait en Bourgogne seule et sans escorte? Elle claqua la langue en devinant. Depuis quelques années, la rouquine souffrait d'un mal étrange la faisant voir des choses qui n'existaient pas et qui lui provoquaient de graves crises d'angoisse. Elle avait du en avoir une et vouloir la fuir. Iseult en avait déjà vu une, effrayante, et avait réussi à la calmer (au prix d'une lèvre ouverte quand son amie l'avait, involontairement, griffée). Si elle était ici, c'est qu'elle avait de nouveaux eu une hallucination et qu'elle avait du s'échapper. Personne n'avait du pouvoir la retenir ou en avoir le temps. Ces fichues crises pouvaient surgir n'importe quand!

Bref, laissons ça de côté! Que faire d'elle?! Ailean se réveillera et la reconnaîtra sans nul doute! Mais son sens de l'éthique l'empêchait de laisser une blessée seule dans la forêt à la merci des bêtes sauvages et de brigands. Elle jura et prit le parti de prendre l'écossaise sur ses épaules.




Tant bien que mal, Ailean sur les épaules et son panier, à peine rempli, coincé à son bras, Iseult revint au village sous les yeux curieux des habitants. Bientôt, Tristan, alerté par les voisins, couru à sa rencontre et la soulagea de son chargement. Ils se dirigèrent vers leur chaumière où ils allèrent installer l'assommée sur un des lits appartenant aux cadets Jaucel.
Iseult raconta à Tristan qui était la jeune femme pour qu'il ne soit pas surpris au réveil. Bien évidemment, oubliant le fait qu'il n'était pas rassuré à l'idée qu'une folle voyant des fantômes soit dans sa maison, il était mécontent de voir qu'une ancienne connaissance de son amante aie bientôt vent de leur petit secret. Iseult le rassura en lui disant qu'Ailean était digne de confiance et, que non, ils n'allaient pas faire croire à la malheureuse qu'elle était bien une vision et le reste du village avec!

Après avoir fichu Tristan dehors, elle alla prendre de l'eau et de l'onguent pour en apposer sur la plaie que la blessée avait eu froid avant de se mettre à enlever la boue sur le visage. Sa tache finie, elle regarda son ancienne amie, réprimandant l'heure du réveil.     


(c) chaotic evil

_________________


C'est à partir de toi que j'ai dit oui au monde. No there's no one else's eyes that could see into me, no one else's arms can lift. Lift me up so high. Your love lifts me out of time and you know my heart by heart.


Dernière édition par Iseult S. Constantine le Jeu 11 Aoû - 16:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le loup

Le secret dévoilé
Votre clan: Celui de sa famille.
Votre personnage:
Crédit: EmmaLine
avatar


Ailean Fraser
♔ Messages : 117
♔ Date d'inscription : 29/04/2016
♔ Pseudo : EmmaLine
♔ Age : 23
♔ Camp : Celui de son roi Robert Ier d'Ecosse et son clan.
♔ Avatar : Kate Mara

MessageSujet: Re: Inattendues seront les retrouvailles Ven 10 Juin - 16:38

Les événements s'étaient déroulés avec une telle rapidité... Pourtant, la journée avait bien débutée. La jeune Ailean avait décidé de partir en compagnie du Baron d'Ancenis et de son épouse en direction de la ville de Beaune, où ils devaient retrouver un de leur parent. Bien qu'inquiète, sa mère l'avait laissé faire, ayant confiance en sa gouvernante, Clémence, et en sa capacité à prendre soin de sa descendance. Toujours présentes, les crises de la jeune femme étaient néanmoins de plus en plus espacées, du moins en journée. Elles se manifestaient essentiellement le soir, lorsqu'elle était seule dans le noir, surprenant les dormeurs. Avec le temps, elle avait réussi à les canaliser, à faire en sorte que les apparitions ne l'effraye guère, mais lorsque la fatigue est grande et l'inattention présente, l'angoisse la prenait rapidement. La plus grande inquiétude de ses proches et qu'elle se blesse, qu'on la fasse passer pour une folle. La sienne était de gêner les personnes qu'elle côtoyait, de leur faire honte dans un monde ou la bonne apparence était primordiale. En Ecosse, ses excès de peurs n'auraient dérangés personnes, au risque de recevoir les foudres du Lord quant aux regards moqueurs sur sa fille aînée. En revanche, la rouquine avait compris bien assez tôt que les moqueries étaient monnaies courantes ici, et que l'on avait vite fait de se créer une mauvaise réputation.

Muireall était une jument blanche, un frison offert par les Ancenis peu après l'arrivée des écossaises sur leurs terres comme “cadeau de consolation”. Depuis, elle ne s'en sépare jamais, que ce soit pour se déplacer ou pour en prendre soin. Bien que cela ne soit pas son rôle, prendre soin de cet animal auquel elle tenait lui était devenu vital. Passé du temps avec Muireall était un moyen pour elle de décompresser, de se détendre. Il est donc tout naturel qu'elle l'ait choisi pour partir en Bourgogne, préférant le cheval à la charrette, sans position amazone. Lors d'un trajet aussi long, le confort avant tout !
Après une courte halte près de Paris, le petit groupe se remit en route, emprunter de nombreuses petites routes de forêts. Le temps était assez nuageux, sans qu'une quelconque pluie ne daigne montrer le bout de son nez. Le branchage de plus en plus dense des arbres rendirent la route de plus en plus sombre, sans que cela n'inquiète Ailean. Quoi de plus naturel et d'agréable qu'une forêt… Seulement, alors qu'elle devançait le petit groupe de voyageur, son regard se troubla, l'obligeant à ralentir. Incitant les autres à continuer en leur disant qu'elle les rattraperait, le temps de reprendre ses esprits, elle stoppa Muireall et se mit à se frotter les yeux. La peur d'avoir à nouveau ces hallucinations s'empara d'elle. Pour ne pas risquer d'être trop en retard, l'écossaise décida d'emprunter un chemin parallèle à la route principale. Ce fut une grossière erreur, la visibilité étant nettement plus faible.

Une forme étrange, noire, ondulée et floue se dessina devant elle. Plusieurs fois, elle ferma les yeux pour la faire partir, mais peu importe où se tournait son regard, la forme était là. Le sifflement du vent à ses oreilles et les craquements de branches sous les pas de sa jument, suffirent à la faire paniquer, la forme ayant prit la forme d'un monstre qu'elle était incapable de détruire. Poussant un cris, elle tomba du cheval qui prit peur en l'entendant et qui continua sa route. Tombée dans une sorte de buisson à orties, elle senti des gouttes de sueur perler sur son front, ses mains devenir moites, tandis que les orties commencèrent à la gratter. La forme semblant se rapprocher d'elle, Ailean se releva tant bien que mal et se mit à marcher sans savoir vraiment où. Elle sentit alors le sol glisser sous ses pieds, la faisant ainsi glisser jusque dans de l'eau, sans que la créature ne veuille la laisser tranquille. Bougeant sa tête, elle cogna un cailloux à moité dans l'eau et perdit connaissance.

Combien de minutes, d'heures avaient défilées ? Est-ce que Clémence et le couple d'Ancenis s'étaient aperçus de sa soudaine disparition ? Impossible de le savoir, mais c'est pourtant le plus calmement du monde que la jeune femme ouvrit lentement les yeux, comme si elle se réveillait d'un mauvais rêve, avec le soulagement de voir le monstre disparu. Se remettant doucement de ses émotions, elle cligna plusieurs fois des yeux et observa la pièce où elle se trouvait, incapable de savoir ce qu'il s'était passé pour qu'elle se retrouve dans cet endroit inconnu. C'est en tournant la tête que l'Ecossaise vit devant elle un visage qu'elle ne voyait que dans ses souvenirs. Jeanne ? Poussa un cris étouffé, elle ferma ses yeux et regarda ailleurs. Étrange… La vision avait disparu. A nouveau, elle tenta un regard rapide et se releva d'un bond hors du lit.

-Va-t-en ! Lança-t-elle, tremblante.

Jeanne était morte depuis longtemps, elle ne pouvait être ici, à côté d'elle. Ce n'était qu'une nouvelle hallucination, elle le savait, elle en était sûre

_________________


The world seems not the same, though I know nothing has changed. It's all my state of mind, I can't leave it all behind. I have stand up to be stronger. I have to try to break free from the thoughts in my mind. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: sa famille d'adoption
Votre personnage:
Crédit: Avatar: fassophy Signature: NEON DEMON
avatar


Iseult S. Constantine
♔ Messages : 90
♔ Date d'inscription : 15/12/2015
♔ Pseudo : Lucrezia, ReineSoleil
♔ Age : 27
♔ Camp : Celui de son bien aimé & le sien
♔ Avatar : Gaia Weiss

MessageSujet: Re: Inattendues seront les retrouvailles Ven 10 Juin - 18:41




Inattendues seront les retrouvailles

Après plusieurs heures, Jehanne s'était assoupie. Veillée sur une blessée était fatigant, exténuant.
Heureusement, elle avait toujours eu le sommeil léger...En particulier depuis la mort de son frère, de sa soeur et de son père. A partir de ce jour funeste, des cauchemars avaient hanté ses nuits. Lui développant une peur panique de s'endormir et du noir. Sur ce point, Ailean et elle se ressemblaient. Toutes les deux, les visions reprenaient de plus belles la nuit venue.
Mais il y avait deux grandes différences.
L'écossaise voyait ses mirages de nuit...Comme de jour sans qu'elle aie besoin de s'endormir. La française ne les voyait que de nuit et durant son sommeil.
Jehanne avait aussi trouvé un traitement efficace en la personne de Tristan Jaucel. Ce dernier avait toujours été là pour elle et passait des heures à la consoler après qu'elle se soit réveillée en hurlant. Ailean n'avait pas cette chance. Du moins, la désormais Iseult ne lui connaissait pas d'amant ou d'amis assez proches pour ça. Sur le coup, elle s'en voulu. Elle avait toujours, avec les serviteurs, à soutenir - et quoi qu'il arrive - l'écossaise dans ses visions cauchemardesques...


Mais soit...C'est grâce à ce sommeil léger qu'elle senti que Ailean était sur le point de se réveiller. Ainsi, elle se réveilla.  Sans surprise, elle vit la blessée faire une crise de panique. Croyait-elle qu'une de ses visions la suivaient. Elle vit l'écossaise se débattre légèrement, avant de la regarder.

-Va-t-en !

La vérité éclata au visage de Iseult. Ailean la confondait avec une de ses visions. Bien sur,elles étaient amies donc il était logique que son "fantôme" aie rejoint les formes étranges que la jeune femme voyait. L'ancienne Comtesse se leva. Elle avait déjà affronté ce genre de crises par le passé. Elle allait y arriver. Elle souffla un coup pour se donner du courage.

"Ailean... Calme-toi! Je ne suis pas une vision. Je suis bien vivante..." Elle s'approcha, rapprochant sa main de celle de la blessée et la prit d'un geste doux et sans brusquerie "Tu sens? ... Tu vois? ... Je suis tout ce qui a de plus réel. Tu ne crains rien ici, tout est fini!" Elle sentait que c'était bien parti, mais il valait mieux prendre des précautions. Ainsi, elle rouvrit la bouche: Je suis Jehanne de Montpensier. Je suis la fille d'Arthur de Montpensier et de Gwenhwyfar Bedford. Je suis la sœur cadette d'Adaline et de Gildric de Montpensier; ainsi que l'aînée d'Eudoxie de Montpensier. Il y a eu un incendie qui m'obligea à prendre le titre de Comtesse de Montpensier et d'épouser un enfant de dix ans: Gauvin.
J'étais amie avec Ailean Fraser qui a été blessée il y a quelques années. Je l'ai soutenue dans ses crises...Comme aujourd'hui


Une hallucination - du moins celle qu'avait la jeune femme devant elle - n'était pas aussi causante. Ailean devait la croire...Normalement.


(c) chaotic evil

_________________


C'est à partir de toi que j'ai dit oui au monde. No there's no one else's eyes that could see into me, no one else's arms can lift. Lift me up so high. Your love lifts me out of time and you know my heart by heart.


Dernière édition par Iseult S. Constantine le Jeu 11 Aoû - 16:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le loup

Le secret dévoilé
Votre clan: Celui de sa famille.
Votre personnage:
Crédit: EmmaLine
avatar


Ailean Fraser
♔ Messages : 117
♔ Date d'inscription : 29/04/2016
♔ Pseudo : EmmaLine
♔ Age : 23
♔ Camp : Celui de son roi Robert Ier d'Ecosse et son clan.
♔ Avatar : Kate Mara

MessageSujet: Re: Inattendues seront les retrouvailles Mer 15 Juin - 14:40

Après l'annonce de la mort de son amie, Ailean s'en était beaucoup voulu jusqu'à en faire des cauchemars la nuit. Jehanne était une personne avec qui elle s'entendait merveilleuse, elle était devenue une confidente, un soutien. Un lien très fort les unissait et elle adorait passer la majorité de son temps en sa compagnie. La comtesse faisait partie de ces nombreuses personnes à avoir assistées à ses crises, mais l'une des rares à ne pas avoir eu peur d'elle. Quand on devenait amie avec la jeune femme, c'était avec ses inconvénients, comme une sorte de boulet qu'il fallait traîner derrière soit. Elle était consciente de ça, et c'est pourquoi elle ne se montre que très rarement lors de grandes célébrations. Il était hors de question qu'elle devienne une bête de foire agrémentant les commérages et autres rumeurs malfaisantes…
En perdant un de ses piliers, l'Ecossaise avait également perdue une partie de sa confiance, de son courage. Durant plusieurs jours, elle s'est enfermée dans ses appartements, sortant rarement pour aller prendre soin de sa jument. La haine avait laissé place à la tristesse, qui avait laissé place à la culpabilité. Cet homme l'ayant enlevé n'était qu'un simple paysan ! Certes, elle restait une femme, mais qui savait manier assez bien l'épée pour blesser quelqu'un. Ailean savait se défendre et ce depuis l'enlèvement de sa mère, que l'enlèvement de son amie lui avait durement rappelé. Jehanne était partie trop tôt, au point de laisser un grand vide dans son monde.

En voyant ainsi nettement le visage de la comtesse assassinée et en entendant sa voix, la rouquine se mit à trembler. Une hallucination beaucoup plus réelles que les autres ? Un fantôme venu pour lui jouer des tours ? Jehanne était morte, elle ne pouvait se tenir là, devant elle ! Et pourtant elle était bien là… Son sang ne fit qu'un tour en sentant sa peau contre la sienne, sans qu'elle ne retire sa main pour autant. Elle était chaude, chaleureuse et non froide comme on imaginait la peau d'un quelconque revenant.
Toujours aussi tremblante, Ailean leva son regard vers le visage de la jeune femme, sa respira commençant à se réguler. C'était elle, aussi loin qu'elle s'en rappelle. Ses yeux, la forme de son visage… Tout était comme dans ses souvenirs, mis à part les robes luxuriante que pouvait s'offrir une comtesse. Elle déglutit avec difficulté, étant tout simplement incapable d'accepter la réalité. Elle avait consolé ses proches lorsque ses derniers avaient reçus la preuve de sa mort, elle en avait été plus attristée que jamais et en avait fait plusieurs nuits blanches.

-Jehanne… ? C'est impossible… Tu es censée être morte !

On pouvait sentir dans sa voix une note de colère et de reproche. Toute cette histoire avait donc été inventée ? Elle aurait menti à tout le monde, ainsi qu'à son amie ? Mais pourquoi !? Ailean avait tellement de questions à lui poser qu'elle avait l'impression que sa tête allait exploser. Malgré un repos de plusieurs, elle pouvait sentir une légère douleur à la tempe, sans doute là où elle s'était cognée contre la pierre.

La demoiselle recula de quelques pas et se mit observer la pièce dans laquelle elles se trouvaient. Tout était parfaitement bien rangé, mais rien ici ne ressemblait à un château ou à une quelconque demeure en ville, que ce soit pour les murs ou le mobilier. Non pas que cela la dérangeait, bien au contraire, mais elle était hors des sentiers qu'elle connaissait, comme perdue dans un monde qui n'était pas le sien. Rien ne lui était plus désagréable que de ne plus avoir de repères, d'autant plus dans un pays qu'elle ne connaissait pas et sans Clémence. Ailean se sentit soudainement abandonnée et incapable de savoir quoi faire. La situation la rendait littéralement dingue...

-Nous sommes au Paradis… C’est ça ? Demanda-t-elle presque trop sérieusement. Je suis morte de ma chute et je t’ai retrouvée après mon jugement… ?

_________________


The world seems not the same, though I know nothing has changed. It's all my state of mind, I can't leave it all behind. I have stand up to be stronger. I have to try to break free from the thoughts in my mind. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: sa famille d'adoption
Votre personnage:
Crédit: Avatar: fassophy Signature: NEON DEMON
avatar


Iseult S. Constantine
♔ Messages : 90
♔ Date d'inscription : 15/12/2015
♔ Pseudo : Lucrezia, ReineSoleil
♔ Age : 27
♔ Camp : Celui de son bien aimé & le sien
♔ Avatar : Gaia Weiss

MessageSujet: Re: Inattendues seront les retrouvailles Lun 20 Juin - 15:15




Inattendues seront les retrouvailles

-Jehanne… ? C'est impossible… Tu es censée être morte !

Elle s'attendait à ce genre de réaction. Elle savait qu'Ailean n'allait pas sauter dans ses bras, la bouche en cœur. Quand celle-ci se leva, elle suivit le mouvement, sans lâcher l'écossaise, craignant que celle-ci tourne de l'oeil une nouvelle fois. Ailean était complètement désorientée et elle savait que c'était tout sauf bénéfique avec les crises hallucinatoires de la jeune femme.

-Nous sommes au Paradis… C’est ça ? Je suis morte de ma chute et je t’ai retrouvée après mon jugement… ?


Elle maintenu immobile Calme toi, tu as reçu un coup sur la tête Elle inspira: C'est bien moi, c'est Jehanne. Je suis bien vivante!

Elle l'attira vers le lit et la força à s'asseoir en se mettant à genoux sans la lâcher. Respire calmement Avec sa main libre, elle mima la respiration.Tu te rappelles? Inspirer, expirer elle plaça la couverture Je vais tout t'expliquer mais avant tu vas boire un peu de soupe et je dois voir ta blessure au front

Elle se risqua à laisser l'écossaise seule pour aller dans la partie cuisine de la chaumière. Elle se fit arrêter par Tristan: Comment va t'elle?
Désorientée! ça se comprend: je te rappelle que je suis sensée être morte!

Elle alla remplir un bol de soupe bien chaude à base de lentilles et de champignons.
Tu l'as accueillie. C'est bien beau mais, maintenant, qu'est ce qu'on fait d'elle? Tu penses vraiment qu'elle tiendra sa langue? Qu'on pourra continuer notre petite vie tranquillement?
Mettant le bol sur un plateau de bois, elle lâcha: Qu'est ce que tu sous-entends?
Tu le sais très bien! Si jamais elle nous dénonce à ta famille ou à la noblesse, on se fera arrêter! Je me ferais pendre, mes cadets se retrouveront sans rien et orphelins! Tandis que toi, tu te retrouveras de nouveau mariée à ce gosse à peine devenu homme et enfermée dans une tour!  
Elle frappa sur la table: AILEAN NE FERA JAMAIS CA!!!! cria t'elle. Et pourquoi le ferait-elle?
C'est vrai! Elle est folle! On croira qu'elle t'as rêvée!
Elle passa sa main dans ses cheveux: elle n'est pas folle! Elle souffre d'hallucinations qui lui font faire des crises de panique!
Et comment comptes tu la ramener sans te faire voir
J'y réfléchis! Maintenant fiche moi la paix

Elle prit le plateau et se dirigea, d'un pas vif, vers la chambre. Désolée pour les cris dit-elle en poussant la porte. Elle plaça le plateau sur la petite table.  


(c) chaotic evil

_________________


C'est à partir de toi que j'ai dit oui au monde. No there's no one else's eyes that could see into me, no one else's arms can lift. Lift me up so high. Your love lifts me out of time and you know my heart by heart.


Dernière édition par Iseult S. Constantine le Jeu 11 Aoû - 16:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le loup

Le secret dévoilé
Votre clan: Celui de sa famille.
Votre personnage:
Crédit: EmmaLine
avatar


Ailean Fraser
♔ Messages : 117
♔ Date d'inscription : 29/04/2016
♔ Pseudo : EmmaLine
♔ Age : 23
♔ Camp : Celui de son roi Robert Ier d'Ecosse et son clan.
♔ Avatar : Kate Mara

MessageSujet: Re: Inattendues seront les retrouvailles Mer 6 Juil - 10:19

Il fallait qu'elle se rende à l'évidence : Jehanne était bien vivante et par un hasard fort malicieux elle venait de la retrouver. Cette histoire semblait tellement sortir d'un roman qu'elle en paraissait absurde, mais non moins réelle. Ailean se souvenait de son amie  rayonnante, visiblement ravie de sa condition et de sa position sociale. Qui ne le serait pas ? Il est certain qu'un paysan aurait tout donné pour être à sa place dans cette tour d'ivoire à laquelle peu de personnes ont accès, pour la richesse mais également pour le prestige que cela apporte. Le pouvoir, l'autorité... ect. Tant de choses que les moins chanceux enviait et dont personne ne se satisfaisait pleinement. Il en fallait toujours plus, même lorsqu'on se considérait roi du monde. L'écossaise aurait presque envié et jalousé Jehanne à l'époque, non pour sa position, mais pour ce qu'elle pouvait en faire. Elle était maîtresse de sa maison, de ses serviteurs et de ses terres. Le seul inconvénient était son mariage avec ce jeune garçon, bien plus jeune qu'elle et à peine adulte. Les mariages forcés n'avaient rien de plaisant et Ailean était la première à vouloir y échapper. Alors qu'elle était encore comtesse, son amie n'avait remarqué ni tristesse, ni envie de fuir dans ses yeux. Si elle lui en avait parlé, sans doute l'aurait-elle comprise et l'aurait-elle aidé... Car si la jeune femme se trouvait ici cachée, c'est sans nul doute pour une bonne raison. Ses vêtements, sa maison... Tout indiquait qu'elle avait radicalement changé de vie, une chose étrange à concevoir pour la rouquine qui n'oserait jamais vivre dans des conditions inférieures à sa vie présente. Le luxe et le confort faisaient partie de sa vie et elle ne l'échangerait pour rien au monde, ni même par amour. Elle était bien trop attachée à sa famille et à toutes les traditions qui en découlaient. Dans un sens, Jehanne était une femme courageuse pour avoir osée franchir le pas et tout quitter. C'était un pas dans l'inconnu que son amie n'oserait jamais faire.

Reprenant calmement son souffle, Ailean s'assit sur le lit et dévisagea une dernière fois la jeune femme avant qu'elle ne quitte la pièce. Elle était perdue, mais petit à petit ses pensées se mirent dans l'ordre, lui permettant de réfléchir à la situation. Ici elle n'avait rien à craindre, mais elle espérait que sa présence ne dérange pas d'autres personnes pour une quelconque raison... Les cris qu'elle entendit de l'autre côté de la porte ne firent rien pour la rassurer. La demoiselle ignorait à qui Jehanne s'adressait. Cependant, elle était loin d'être dupe et se doutait que le sujet principal de cette dispute ne pouvait être qu'elle. Elle se sentit presque mal d'imposer ainsi sa présence et paraître comme une menace, ce qu'elle ne souhaitait pas être du tout. Certes, elle en voulait beaucoup à son amie pour ne pas lui avoir dit la vérité et s'être ainsi cachée, lui ayant fait de la peine. Pouvait-elle seulement lui en vouloir de fuir une vie dont elle ne voulait plus ? Pas le moins du monde, vous répondrait-elle avec le coeur.

Passant une main dans ses cheveux, Ailean sentit une bosse douloureuse lui donnant un léger mal de tête. Elle avait eu beaucoup de chance de s'en sortir, tomber ainsi sur la tête aurait sonné sa dernière heure. Si l'ancienne comtesse n'avait pas été là, elle ne serait sans nul doute plus de ce monde. Rien que pour ça, elle ne pouvait pas envisager de rompre le secret de son amie. Au retour de cette dernière dans la pièce, l'écossaise esquissa un sourire gêné.

-Ces cris... C'était à cause de moi, n'est-ce pas ? Demanda-t-elle humblement. Je ne veux t'apporter des problèmes, je vois que tu as recommencé ta vie et je n'aimerai pas tout gâcher. On doit sans doute me rechercher en ce moment...

Il n'y avait aucune effusion de joie dans sa voix, chose que l'on aurait pourtant attendue de la part d'une femme retrouvant une amie proche censée être morte. Seulement elle avait encore une certaine amertume face au fait que Jehanne lui ait menti, bien qu'elle ne souhaite guère lui en tenir rigueur.

-Au fait... Où sommes nous ?

Ailean ignorait complètement la géographie de la Bourgogne et elle savait encore moins si elle s'y trouvait toujours. Sa compagne pouvait lui répondre en évoquant un nom de ville ou de village, elle aura sans doute aucune idée de son emplacement exacte. Toutefois, mettre un nom à un lieu inconnu avec quelque chose de rassurant.

_________________


The world seems not the same, though I know nothing has changed. It's all my state of mind, I can't leave it all behind. I have stand up to be stronger. I have to try to break free from the thoughts in my mind. ▵ ©️endlesslove.


Dernière édition par Ailean Fraser le Ven 22 Juil - 8:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: sa famille d'adoption
Votre personnage:
Crédit: Avatar: fassophy Signature: NEON DEMON
avatar


Iseult S. Constantine
♔ Messages : 90
♔ Date d'inscription : 15/12/2015
♔ Pseudo : Lucrezia, ReineSoleil
♔ Age : 27
♔ Camp : Celui de son bien aimé & le sien
♔ Avatar : Gaia Weiss

MessageSujet: Re: Inattendues seront les retrouvailles Jeu 14 Juil - 20:06




Inattendues seront les retrouvailles

D'un pas calme et détendu, elle ouvrit la porte en prenant garde à ne pas renverser le plateau. Elle y trouva Ailean en train de se masser les tempes. Pas besoin de s'inquiéter: ce n'était pas une vision mais simplement une migraine. Elle posa le plateau sur la petite table à côté du lit où elle s'assit.
Ailean, semblant avoir retrouvé ses esprits: -Ces cris... C'était à cause de moi, n'est-ce pas? Je ne veux t'apporter des problèmes, je vois que tu as recommencé ta vie et je n'aimerai pas tout gâcher. On doit sans doute me rechercher en ce moment... Jehanne sourit à son amie et répondu: Ne t'inquiète pas. Si tu me dis où tu avais rendez-vous, je te raccompagnerais jusque là sans me faire prendre. Je te le promets. Tu ne me poses aucuns ennuis, ma chère amie.

Elle fit une pause: Une vision. Encore? Jehanne passa ses mains sur son visage et fini sur ses chevaux, qu'elle lissa: je suis désolée. J'ai été égoïste. Je me suis enfuie sans penser à Eudoxie. A ma mère. A Gauvin...A toi. elle essuya, d'un doigt, des larmes qui menaçaient de venir: J'ai fait quelque chose de mal. D'impardonnable. Je ne te demanderais pas pardon car cela te restera en travers la gorge et... Elle soupira: si je me fais prendre, en te raccompagnant. Je ne veux pas que tu t'en veuilles Elle lui prit la main : Je serais punie. Cela ne fait aucun doute. Je me suis faites passer pour morte. J'ai fait endurée à ma famille un deuil qui n'avait aucun lieu d'être. J'ai forcé ma cadette à se marier à mon mari et...J'ai fait de lui un bigame. Si je suis prise, et punie, c'est que Dieu l'aura voulu ainsi.

Elle soupira: C'est Tristan qui faudra convaincre! Il ne me laissera jamais ni partir ni être arrêtée malgré ce qu'on a fait!

Elle se tourna pour reprendre le plateau, dont le contenu du bol avait suffisamment refroidi pour être consommé sans se brûler.

-Au fait... Où sommes nous ?

Dans un petit village de Bourgogne. Chaumière Jaucel où je vis depuis deux ans.

Elle brandit le plateau: Soupe? Elle est aux lentilles et aux champignons. Tu dois reprendre des forces. Ensuite, si le cœur t'en dis, je te présenterais la famille.


(c) chaotic evil

_________________


C'est à partir de toi que j'ai dit oui au monde. No there's no one else's eyes that could see into me, no one else's arms can lift. Lift me up so high. Your love lifts me out of time and you know my heart by heart.


Dernière édition par Iseult S. Constantine le Jeu 11 Aoû - 16:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le loup

Le secret dévoilé
Votre clan: Celui de sa famille.
Votre personnage:
Crédit: EmmaLine
avatar


Ailean Fraser
♔ Messages : 117
♔ Date d'inscription : 29/04/2016
♔ Pseudo : EmmaLine
♔ Age : 23
♔ Camp : Celui de son roi Robert Ier d'Ecosse et son clan.
♔ Avatar : Kate Mara

MessageSujet: Re: Inattendues seront les retrouvailles Ven 22 Juil - 9:52

Des excuses, des promesses… Tant de choses qu’Ailean n’était pas sûre de vouloir accepter de la part de son amie. Ses paroles étaient sans nul doute prononcées de bonne foi et avec la plus grande des sincérités, mais quelque chose l’empêchait de la croire. Elle lui avait menti durant plusieurs années, faisant croire à sa mort à elle et à sa famille. Comment pouvait-elle être sûre qu’elle ne mentait pas à nouveau ? Jehanne avait brisée quelque chose dans leur amitié : la confiance. La jeune femme était incapable d’avoir entièrement confiance en son amie, en ce qu’elle disait et en ce qu’elle promettait. C’était également une question de logique : si elles partaient ensemble, il y avait une chance sur deux pour qu’elle tombe nez à nez avec Clémence, cherchant désespérément sa maîtresse égarée. Toutes les deux se connaissaient et il y avait fort à parier que la servante ne garderait pas comme secret la résurrection de la comtesse. Dans un sens, cela ne serait pas une mauvaise chose et bien que cela ne la dérange pas de voir Jehanne visiblement heureuse dans ce nouveau monde, Ailean était loin d’accepter que l’on quitte ainsi ses responsabilités et que l’on préfère fuir plutôt que de les affronter.
Si elle n'avait pas été son amie, la jeune femme n'aurait pas hésité à la dénoncer pour réparer le déshonneur dans lequel se trouverait sa famille en apprenant la nouvelle.  Ainsi, elle se serait débarrassée d'un lourd secret qui jouera quoi qu'il arrive sur sa conscience : soit elle la dénonçait et risquait de culpabiliser jusqu'au restant de ses jours, soit elle gardait cette histoire sans jamais la révéler, au risque de subir le châtiment du Divin pour avoir été complice d'un mensonge impardonnable. Son coeur penchait quoi qu'il en soit en faveur de son amie, son âme étant après tout déjà condamnée à être damnée dans l'antre de Lucifer. Si le Tout Puissant ne devait en punir qu'une, que cela soit Ailean et non cette femme ayant simplement voulu vivre la vie qu'elle souhaitait, plus pieuse et miséricordieuse que son ancienne vie de comtesse.

-Que Dieu soit bénit de t’avoir protégé jusqu’à aujourd’hui et pour les jours à venir.

Un détail dans le discours de la jeune femme attira l’attention de la rouquine qui repoussa gentiment le bol de soupe avec un “non merci”, visiblement perdue dans ses pensées. Non pas qu’elle refusait ce plat car il ne lui paraissait pas bon, mais parce qu’elle avait encore de nombreuses questions sans réponse. Sa propre santé attendra, Jehanne avait déjà bien assez prit soin d’elle. Tout ce qu’elle espérait, c’est que sa crise d’il y a quelques minutes ne reprennent pas à cause du surplus d’émotion que provoquaient ces retrouvailles inattendues.  

-Après ce qu’on a fait… ? Répéta-t-elle, son regard se durcissant. Tu veux dire que ce Tristan est celui qui t’a aidé à monter toute cette histoire ? C’est ton amant, c’est ça ?

Les pires scénarios, bien que très loin de la vérité, s’enchaînèrent dans son esprit qui l'embrumait. Jurant dans sa langue natale, elle passa sa main dans ses cheveux pour remettre une mèche derrière son oreille. Ailean ignorait tout du pourquoi et du comment et tout ce qu’elle désirait c’est de savoir réellement ce qui s’était passé pour que Jehanne en arrive à tout quitter.

-Je ne te jugerais pas, même si je n’approuve pas ce que tu as fait, mais je t’en pris dis moi toute la vérité. J’ai besoin de savoir.

En serrant la main de son amie, l’écossaise voulait lui montrer qu’elle n’avait rien à se reprocher vis-à-vis d’elle et surtout qu’elle n’avait rien à craindre. En revanche, elle avait tout à se faire pardonner auprès de sa famille, si tant est qu’ils se revoient un jour.

_________________


The world seems not the same, though I know nothing has changed. It's all my state of mind, I can't leave it all behind. I have stand up to be stronger. I have to try to break free from the thoughts in my mind. ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: sa famille d'adoption
Votre personnage:
Crédit: Avatar: fassophy Signature: NEON DEMON
avatar


Iseult S. Constantine
♔ Messages : 90
♔ Date d'inscription : 15/12/2015
♔ Pseudo : Lucrezia, ReineSoleil
♔ Age : 27
♔ Camp : Celui de son bien aimé & le sien
♔ Avatar : Gaia Weiss

MessageSujet: Re: Inattendues seront les retrouvailles Mar 27 Sep - 9:15




Inattendues seront les retrouvailles

Elle se doutait que Ailean ne lui pardonnerait pas facilement. Après tout, elle avait abandonné ses charges, ses proches et sa famille pour vivre avec trois fois rien avec l'homme qu'elle aimait. Après tout ce qu'elle avait fait, Jehanne savait que les promesses qui sortaient de sa bouche devaient sentir le venin de serpent dans les oreilles de l'écossaise. Elle avait déjà menti une fois et celui qui avait été frappé par la tentation du mensonge et de la tromperie pouvait aisément recommencer.

Jehanne se raidit légèrement en voyant la blessée refuser le bol de soupe chaude, lui ayant pourtant fait du bien. -Que Dieu soit bénit de t’avoir protégé jusqu’à aujourd’hui et pour les jours à venir. Sans vraiment qu'elle se rende compte, une sourire vint éclairer son visage. Posant le plateau sur une petite table en bois, Jehanne se jeta dans les bras d'Ailean.

La voix chevrotante et les larmes aux yeux, elle s'exclama: Ailean, je suis vraiment désolée, tellement désolée... Je n'ai pensé qu'à moi dans cette affaire, sans penser à ce que tu ressentirais. Puis, l'écossaise dit quelque chose qui frappa de stupeur l'ancienne Comtesse.
Après ce qu’on a fait… ? Jehanne se sépara d'Ailean, les yeux secs mais teints d'émotion. Ceux d'Ailean était d'une dureté telle qu'elle en avait rarement vu chez son amie. Enfin, si elle l'était encore. Tu veux dire que ce Tristan est celui qui t’a aidé à monter toute cette histoire ? C’est ton amant, c’est ça ?
La conteuse failli s'étouffer avec une bouffée d'air et une quinte de toux la prit. Elle prit plusieurs minutes à reprendre sa respiration, ce fut quand même malheureux qu'elle ne sache pas reprendre un souffle normal alors que, pendant des mois, elle entraînait Ailean à le faire quand une crise la prenait! Un mot sorti de la bouche de la rouquine. De l'écossais. Ailean venait de lâcher un juron. Du temps où elles étaient amies et que Jehanne prenait soin d'Ailean pendant et après ses hallucinations, cette dernière avait insisté auprès la Comtesse de Montpensier pour lui apprendre l'écossais. Une des seules façons qu'elle avait de la remercier et, voyant à quel point cela tenait à cœur de la jeune femme, Jehanne avait fini par accepter. -Je ne te jugerais pas, même si je n’approuve pas ce que tu as fait, mais je t’en pris dis moi toute la vérité. J’ai besoin de savoir.

Une fois calmée, Jehanne dit: tu te trompes! elle reprit: je ne connaissais pas Tristan avant ce soir là au lac, ça je le jure devant Dieu!
Assise sur le bord du lit et triturant ses mains, elle dit: cette journée était épuisante. Je dus signer des papiers, recevoir visite sur visite. Pour moi qui n'avait jamais été éduquée pour prendre la suite de mon père, c'était épuisant et fatigant. Mais le pire était les visites de curieux et de nobles voulant savoir si Gauvin et moi avions consommé notre mariage, si je portais le futur Comte! Sa voix tremblait: ces personnes avec leur curiosité mal placée...Je les détestais. De quel droit voulait-elle savoir si mon mari et moi avions fini par faire autre chose que dormir ensemble? Et celles qui devinaient que non! C'était les plus détestables! Elles me le reprochaient sans cesse!...Et plus ces reproches fusaient, moins je ne voulais accepter Gauvin en moi... Le pauvre...Au bout d'un moment, avec tout cette pression, j'avais fini par le tenir responsable tout en sachant qu'il n'était qu'une victime et que si on l'avait choisi pour m'épouser, c'était parce que c'était le seul disponible. Après tout, il avait été élevé par mon père et, donc, le plus disposé à m'aider à prendre sa suite.
Après une petite pause, elle poursuivit: ce soir où je suis allée au lac, c'était le soir de trop...J'avais besoin de m'aérer l'esprit. Quand j'ai enlevé mes vêtements et senti la morsure froide de l'eau, je t'avoue avoir été tentée de me laisser couler dans les abysses... Mais, je ne sais pas pourquoi, je ne l'ai pas fait. Sa main triturait son médaillon, le seul vestige de sa vie d'avant: puis, quand je suis sortie de l'eau, il m'est tombé dessus. Tristan. J'étais terrifiée et, sur le coup, j'ai cru qu'il voulait me violer. Mais il ne l'a pas fait. A la place, il m'a relevée de force et m'a balancé ma robe dans la figure. Il m'a pris en selle sur son cheval et nous avons galopé toute la nuit jusqu'à une cabane où il m'a séquestrée. Elle regarda Ailean dans les yeux: Le plan était que ma famille lui donne l'or qu'il demandait, il avait prévu de me libérer! Je peux te le jurer! Il ne m'a ni battue, ni violée et il comptait respecter sa promesse!...Mais elle dit dans un souffle: sans que nous sachions quand ni comment, on s'est rendu compte que nos sentiments n'étaient plus ceux d'un geôlier avec sa prisonnière... Et, sur un coup de tête, on a décidé de faire croire à ma mort Elle conclut par: la suite tu la connais: le mouchoir, mes boucles d'oreille.... Le sang. Tout était parfait. Par la suite, je me suis installée ici quelque jours plus tard...Une fois sure que la rumeur de ma mort s'était propagée dans notre monde. Je me fais passée pour une amnésique sous un faux nom. Celui d'Iseult.
Son histoire était terminée: tu sais tout, maintenant.


(c) chaotic evil

_________________


C'est à partir de toi que j'ai dit oui au monde. No there's no one else's eyes that could see into me, no one else's arms can lift. Lift me up so high. Your love lifts me out of time and you know my heart by heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Inattendues seront les retrouvailles

Revenir en haut Aller en bas
 

Inattendues seront les retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !
» Des retrouvailles inattendues - 2013 [Katherine Pierce]
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Des retrouvailles inattendues avec son cousin (pv Guillaume)
» Des retrouvailles tragiques...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♔ LES ROIS MAUDITS  ::  :: Duché de Bourgogne-