AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 into the wild ft. Jeanne de Bretagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: Les Valois
Votre personnage:
Crédit:
avatar


Charles II de Valois
♔ Messages : 186
♔ Date d'inscription : 15/06/2015
♔ Pseudo : Bloodywonder
♔ Age : 21
♔ Camp : Les Valois
♔ Avatar : Iwan Rheon

MessageSujet: into the wild ft. Jeanne de Bretagne Sam 20 Aoû - 15:27



into the wild
Charles II de Valois n'était pas un homme comme les autres. S'il en avait l'air, c'est qu'il savait bien jouer la comédie et copier les attitudes appropriées de ses semblables. Mais en réalité, l'univers dans laquelle il évoluait lui sied assez mal. Depuis le début de son existence, Charles n'avait pû être réellement lui même qu'en de rares occasions. Il avait pris la liberté de montrer son vrai visage à sa sœur Marguerite, chose que personne ne semblait pouvoir lui pardonner dans cette famille, mais c'était un détail. Le bon vieux temps, pour lui, c'était l'éducation militaire, où il excellait. Se battre, tirer à l'arc, chasser. C'est ce qu'il aimait dans la vie.

En ce jour, le second fils du comte de Valois avait tout particulièrement besoin de se détendre en profitant du plaisir, très sadique chez lui, que lui procurait la chasse. Jeanne ne lui avait toujours pas donné de fils, et cela l'énervait beaucoup. Il lui en fallait un. D'autant plus que son frère, lui, n'en avait toujours pas non. Il fallait qu'il aie un fils, et que ce fils soit l'héritier du nom Valois, lui et lui seul. Il avait laissé Jeanne dans un piteux état. Cela lui arrivait parfois. Elle l'aimait énormément, et se faire réprimander par son mari, et plus encore, la rendait très triste. Mais c'était la bonne combinaison. Charles se montrait parfois charmant avec Jeanne, et parfois un peu cruel. De crainte et amour résultait loyauté et fidélité chez Jeanne. Et c'était très bien comme cela. Oh, Charles avait fini par éprouver des sentiments pour sa douce petite Jeanne. C'était bien la seule pour laquelle il en avait, d'ailleurs. Mais cela ne changeait en rien le fait que c'était lui le maître, et qu'elle méritait d'être punie pour le manque d'enfants au sein de leur couple. Elle lui avait donné de faux espoirs, l'idiote, pour lui apprendre finalement qu'elle se trouvait à nouveau indisposée ! Être une femme, ne servir qu'à une seule chose sur cette terre, et ne même pas mettre cela à profit...C'était vraiment absurde.

Charles s'avançait dans les bois où il chassait d'ordinaire en compagnie du roi. Il n'avait pas pris son cheval, il préférait marcher. Il ne tuerait pas de grosses bêtes, car ce serait trop lourd à emporter. Il tirerait sur des oiseaux, c'était toujours plus drôle de les voir chuter en plein vol, ou qui sais...Sur un paysan idiot qui aurait choisi le mauvais moment pour se promener dans les bois... ? Oh, c'était son véritable jardin secret. Jeanne connaissait une partie du côté sombre de son mari, et Mahaut de Chatillon et Marguerite de Valois en soupçonnait davantage...Mais personne ne savait à quel point Charles pouvait se montrer dénué de tous sentiments et toutes considérations...Tuer un paysans d'une flèche en pleine tête lui offrait simplement une grande satisfaction, voir une certaine joie. Il était amusant d'être bon chasseur et d'être né du bon côté de la pyramide...

Alors que Charles marchait doucement, silencieusement, tel le dangereux prédateur qu'il était, entre les arbres, il aperçut une silhouette féminine. Que faisait une femme ici, seule ? Avant que Charles n'aie pu penser à quoi que ce soit de plus fantasque, la proximité avec le palais et la robe de l'inconnue le rappela à l'ordre. Ce n'était pas une femme sans importance pour être ainsi vêtue et si proche du château. Il ne pourrait guère en user à sa guise et la liquider ensuite. Dommage.

Mais c'est que la jeune femme ne lui était peut être pas si inconnue, en réalité...Protégeant ses yeux des rayons du soleil qui transformait la réflexion de la lumière et rendait sa vision difficile, Charles eut confirmation de ce qu'il était en train de penser. Une telle chevelure rousse ne pouvait appartenir qu'à une des filles de Bretagne...Et pas n'importe laquelle...La plus intéressante, la petite sauvage...Placée face à un arbre, sur laquelle était dessinée une cible à l'aide, sans doute, d'un caillou trouvé par terre, la fille de Bretagne décochait des flèches.

Charles s'arrêta pour l'observer un instant, en silence. Elle n'avait pas changé. Toujours à ce comporter de manière contraire à ce que la société attendait d'elle. Petite sauvageonne. Charles se souvenait pourquoi cette femme l'avait amusée et intrigué autrefois. Il avait espéré la mettre dans son lit...Mais il s'était marié à Jeanne de Joigny entre temps.
Et bien, Charles avait trouvé de quoi se divertir dans les bois. Même si ce n'était pas ce à quoi il s'était attendu en premier lieu...

Le fils Valois voulait une entrée digne de sa personne pour ressurgir dans la vie de Jeanne de Bretagne. Patiemment il attendit, accroupi et à l'affut, arc tendu vers le ciel, que le prochain malheureux volatile ose s'aventurer par ici. Et quand le moment fut venu, ce qui dans les bois, ne tardait jamais à arriver, Charles décocha. Et comme il ne ratait jamais son tir, c'était bien connu, et cela faisait sa fierté, l'oiseau chuta au pied de Jeanne de Bretagne. Il préféra ne rien dire et attendre , un sourire déjà prêt à la taquiner au coin des lèvres, qu'elle se retourne vers lui et qu'elle dise le premier mot. Après tout, il n'avait pas besoin de parler, son entrée était tout à fait réussie ainsi...

_________________
Face of
an angel
heart of
a demon.

the devil doesn’t come in a red cape and pointy horns. he comes as everything you’ve ever wished for.
(code northern lights.)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Maudits

Le secret dévoilé
Votre clan: les bretons
Votre personnage:
Crédit: Fassylover & tumblr & Anaelle
avatar


Jeanne de Bretagne
♔ Messages : 541
♔ Date d'inscription : 16/06/2015
♔ Pseudo : Serindë
♔ Age : 24
♔ Camp : Un jour, la Bretagne dominera le monde, mais pas Aujourd'hui, Aujourd'hui on mange des galettes
♔ Avatar : Amy Manson

MessageSujet: Re: into the wild ft. Jeanne de Bretagne Sam 27 Aoû - 10:07



Charles & Jeanne
   Into the wild

P
aris, liberté ! Cela faisait si longtemps que je n'avais pas quitté le duché de Bretagne, ma mère, la sorcière n'avait pas confiance et craignais que je me précipite à la recherche de on amour perdu. Ces doutes et ses craintes étaient bien entendue fondées. Il m'a fallu être excessivement patiente et obéissante pour que la vieille m'autorise à me rendre à Paris avec Alix pour les festivités des grossesses royales. Bien sûr pour moi cela n'était qu'un prétexte pour ne plus être sous la coupe maternelle et pouvoir agir à ma guise. Je n'étais jamais allée à la capitale avant Aujourd'hui j'était donc très excitée de découvrir la ville ou tous se décide, le coeur du pouvoir. Mais là encore, Paris n'était qu'une couverture. Mon réel désir était de me rendre en Artois, ma servante m'avait informé il y a quelques moi que Jeanne d'Artois avait un nouveau palefrenier, un grand gaillard aux cheveux rouge. Je ne pouvais que faire le lien avec celui que j'avais perdu. Il me fallait à tout prix verifier si cela était vrai. J'avais donc organisé un détour par le comté d'Artois lorsque je remonterai en Bretagne. Evidemment j'étais impatiente, j'avais peur aussi et si ce n'était pas lui ?!

Pourtant, je souhaitais malgré cela profiter de mes quelques jours dans la capitale sans chaperon, contrôlant tous mes faits et gestes. Les réceptions étaient grandioses les bals totalement enivrants mais ce que je préférais par dessus tout s'était la forêt du palais de la Cité. Elle était grande et passablement calme car les nobles parisiens préféraient la quiétude des jardins plutôt que la forêt. Si bien que je pouvais sans aucun problème m'entrainer au tire en dessinant des cibles avec un caillou sur les arbres. Je ne voulais pas perdre la main, je voulais que lorsque je retrouvais Tristan il soit fière de moi et de ce que j'étais devenue. Une sauvageonne. Je l'ai tout le temps été au fond de mon être, mais maintenant je savais me défendre et je n'avais nulle peur de tuer des êtres vivants pour me défendre. Je n'était pas sadique tuer pour le plaisir me répugnait, mais lorsqu'il s'agit de manger ou de se défendre c'est autre chose selon moi.

Je venais de tirer au centre de ma cible, plutôt fière, je m'approchai pour déloger ma flèche. le temps était idéal, il ne faisait pas trop chaud et la luminosité était parfaite pour s'entrainer je ne risquais pas de blessé quelqu'un en tout cas, cela ferais certainement bien mauvais genre à la cours du roi ! Cependant alors que je venais de retirer ma flèche du tronc une corneille s'écrasa à mes pieds tirée d'une flèche en pleine poitrine. Le tireur faisait preuve d'une grande adresse c'était certain, mais cela voulait surtout dire que j'étais suivie, ce qui me plaisait très moyennement. Mon arc, contre moi, je ne me retournais pas du moins le temps de l'armer avec adresse avant de me retourner comme une furie, la corde tendue, prête à décocher.

Charles de Valois, voilà donc qui était le mystérieux chasseur de volatile. Cela faisait bien des années que je ne l'avais pas revu. A l'époque il tentais de m'avoir dans son lit, l'idiot pensait-il donc qu'il était si facile de déshonorer une fille de Bretagne ? J'ai du mal à savoir si réellement il m'apprécie. Je crois plutôt que Charles n'aime rien ni personne à part lui. Mais je pense qu'au moins il ne me déteste pas ce qui rends notre relation plutôt intéressante.

« Joli tire. »

Lançais-je finalement sans baisser mon arme, après tout ce n'était pas vraiment un ami.


WILDBIRD

_________________
You know that the past is never dead
Jeanne de Bretagne ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: Les Valois
Votre personnage:
Crédit:
avatar


Charles II de Valois
♔ Messages : 186
♔ Date d'inscription : 15/06/2015
♔ Pseudo : Bloodywonder
♔ Age : 21
♔ Camp : Les Valois
♔ Avatar : Iwan Rheon

MessageSujet: Re: into the wild ft. Jeanne de Bretagne Ven 2 Sep - 21:07



into the wild

Quand elle se retourna pour découvrir qui avait tiré sur l'oiseau en question, Jeanne de Bretagne ne baissa pas son arc pour autant, se contentant de me lancer :
« Joli tir. »

« Je vous remercie, comme vous le savez, je ne rate jamais.», répondis je. J'étais bien fier de la devise qu'on m'attribuait. Lors d'un banquet, il y avait quelques mois de cela, c'est devant toute la noblesse française que mon ami le roi avait déclaré, en parlant de la chasse au cours de laquelle j'avais touché en plein cœur un sanglier, que je ne ratais jamais. « Mais je ne souhaitais pas lancer des hostilités entre nous, je vous rassure, vous n'avez pas à être sur vos gardes. Avoir une flèche pointée sur soi n'est jamais chose agréable même si quand c'est une femme qui tient l'arc, les risques sont bien plus faibles de se retrouver blessé...Mais sur ce point, nos avis divergent, je le sais bien...Et puis, il est vrai que vous n'êtes pas une femme comme les autres, Jeanne de Bretagne. », ajoutais je. Je m'étais approché d'elle entre temps, tout en parlant, pour ramasser l'oiseau mort. Une seule flèche avait suffit à le tuer. Que j'étais clément, je le tuais sans souffrance. Charles II, le Clément. Non, je n'aimais pas trop ce surnom, ça ne me correspondait pas réellement. Quoique, c'était bien là tout le sarcasme de la chose...Après avoir ramassé la bête, que je tenais pas le cou, j'étais resté là à regarder Jeanne de Bretagne en souriant. Un sourire qu'elle connaissait bien ; celui de nos taquineries et de nos petits défis passés, au cours desquels certains baisers avaient été échangés, et qui auraient presque pû déboucher, j'en étais certain, sur la perte de la virginité de la demoiselle.

La joli rousse et moi même avions entretenu une relation assez intéressante lorsque je terminais mon éducation militaire, avant donc, que j'épouse Jeanne de Joigny, devenue Jeanne de Valois. Oh, comme l'armée me manquait...C'était peut être étrange à dire, mais ce qui pourrait me combler, c’était une bonne guerre, au cours de laquelle je recevrais le commandant général et je m'illustrerais comme, tout simplement, l'homme illustre et l'incroyable guerrier que j'étais. Charles II de Valois, dit l'illustre. Cela sonnait plutôt bien.

« Vous n'êtes toujours pas mariée, depuis le temps... », dis je, finalement. « Auriez vous tant de mal que cela à m'oublier... ? », ajoutais en appuyant mon bras musclé contre le tronc d'arbre derrière la demoiselle, ce même tronc où elle avait dessiné une cible pour y tirer des flèches. Si je me mettais par hasard, à appuyer mon autre bras sur ce même tronc, la belle se retrouverait romantiquement coincée de toute part, comme parfois lorsque je l'avais embrassée. A l'époque, elle s'en était amusée. Mais j'ignorais ce qu'il en était d'aujourd'hui. Et puis je ne voulais pas l'oppresser. Je me contentais donc de ne poser qu'une seule main sur le tronc, ayant ainsi mon bras tendu devant elle, l'air séducteur. Jeanne de Bretagne était aussi différente de sa sœur Alix que le feu l'était de l'eau. Et cela m'amusait...

_________________
Face of
an angel
heart of
a demon.

the devil doesn’t come in a red cape and pointy horns. he comes as everything you’ve ever wished for.
(code northern lights.)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Maudits

Le secret dévoilé
Votre clan: les bretons
Votre personnage:
Crédit: Fassylover & tumblr & Anaelle
avatar


Jeanne de Bretagne
♔ Messages : 541
♔ Date d'inscription : 16/06/2015
♔ Pseudo : Serindë
♔ Age : 24
♔ Camp : Un jour, la Bretagne dominera le monde, mais pas Aujourd'hui, Aujourd'hui on mange des galettes
♔ Avatar : Amy Manson

MessageSujet: Re: into the wild ft. Jeanne de Bretagne Dim 18 Sep - 17:30



Charles & Jeanne
   Into the wild

C
harles II de Valois dit le modeste... Tout cela bien entendu était ironique je n'avais jamais rencontré un homme plus imbus de lui-même que Charles. C'est un homme charmant, ma fois je ne peux le nier, cependant il le sait voilà tout le problème et à mon avis il n'est charmant que physiquement. J'ai l'impression que c'est un homme malsain et je pleins sincèrement sa petite épouse qui semble si pure et si fragile. Une brebis entre les griffes d'un loup.

« Quelle modestie en cela vous n'avez guère changé avec les années »

Lâchais-je sans pour autant baisser mon arme bien que lorsqu'il approcha pour ramasser sa proie je détendais mon arc et l'abaissai tout en gardant tout de même la flèche entre me doigts.

« Vous êtes toujours si étroit d'esprit Charles. Contrairement à moi, vous, vous êtes comme les autres »

Répondis-je à sa pique qui ne m'atteignait plus avec le temps, enfin si j'avais simplement appris, en grandissant à ne pas montrer mon énervement car cela donnait aux autres de l'emprise sur moi et c'était évidemment ce que je voulais éviter surtout avec un homme comme lui qui pour moi est un homme dangereux. Le problème, j'aime le danger et je l'ai toujours aimé. Ce que nous avions fait dans les bois de Nantes en était la preuve malheureusement, nous avions joué à des jeux, nous nous sommes enlacés voir embrassés sans pour autant aller plus loin, bien qu'il aurait sans doute souhaité cela. Moi aussi durant un moment, puis je pensais à Tristan et je me frappais mentalement pour avoir osé imaginer coucher avec un autre homme qui finalement n'aurait voulu que mon corps et non le reste. J'étais clairement pas assez docile pour Charles II. Je n'était pas sa douce petite Jeanne si facilement manipulable.

« Mon coeur n'appartient qu'a un seul homme et je préfère encore finir dans un couvant plutôt que de me voir mariée à un autre. J'ai fait fuir tous les prétendants que ma mère m'avait désigné  ce qui fait que non je ne suis pas marié contrairement à vous, cela fait longtemps pourtant et toujours pas de petit héritier ? Voilà qui doit vous être fort désagréable »

Parler à un homme marié et sans enfants de de sa situation rendait souvent celui-ci fort mécontent mais je m'en fichait, à était bien le but de nos petit jeu. Je soupirai en voyant sa position de séducteur sa main posée au dessus de mon oreille, à quelques centimètres. Je fis un pas de côté, respirant une grande bouffée d'air afin de lui faire comprendre qu'il se trouvait dans mon espace vital. Je n'avais nul besoin de respecter les convenance avec lui, il me connaissait et pour cela s'était assez agréable.


WILDBIRD

_________________
You know that the past is never dead
Jeanne de Bretagne ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: Les Valois
Votre personnage:
Crédit:
avatar


Charles II de Valois
♔ Messages : 186
♔ Date d'inscription : 15/06/2015
♔ Pseudo : Bloodywonder
♔ Age : 21
♔ Camp : Les Valois
♔ Avatar : Iwan Rheon

MessageSujet: Re: into the wild ft. Jeanne de Bretagne Mar 20 Sep - 23:25



into the wild
« C'est faux et vous le savez bien. Je ne fais que vous taquiner, comme au temps passé. », avais je répondu quand elle m'accusa d'être étroit d'esprit. Je n'étais aucunement étroit d'esprit, à vrai dire rien ne me choquait vraiment. Mais j'avais simplement mes préférences quant à comment le monde devait fonctionner, ou plutôt comment MON monde devait fonctionner. Cela excluait bien sûr les femmes de toute fonctions importantes, mais Jeanne n'avait guère besoin de le savoir. D'ailleurs, elle l'ignorait sûrement. Je l'avais souvent complimenté sur sa maîtrise de l'arc autrefois. Et quand je rabaissais cette même maîtrise sous prétexte qu'une femme ne pouvait guère agir aussi bien qu'un homme, ce n'était que pour la taquiner, du moins je faisais apparaître les choses comme telles. Ce que pensait le vrai Charles n'appartenait qu'au vrai Charles dans cette vaste comédie humaine.

« Vous n'êtes toujours pas mariée, depuis le temps... Auriez vous tant de mal que cela à m'oublier... ? », avais je lancé, d'un air séducteur, en m'étant rapproché de la jeune femme.

« Mon coeur n'appartient qu'a un seul homme et je préfère encore finir dans un couvant plutôt que de me voir mariée à un autre. »

« A ce point ? Jeanne, je savais que vous m'appréciez mais je ne pensais pas vous causer tant de peine... », répondis je sur un ton humoristique. Je savais évidemment qu'elle ne parlait pas de moi, j'avais simplement saisi l'occasion de plaisanter.

« J'ai fait fuir tous les prétendants que ma mère m'avait désigné  ce qui fait que non je ne suis pas mariée contrairement à vous, cela fait longtemps pourtant et toujours pas de petit héritier ? Voilà qui doit vous être fort désagréable »

Oh, quelle hostilité ! La rousse venait de gâcher mon amusement. Eut elle été une paysanne que ma main serait venue frapper sa joue et y laisser une marque rouge pendant quelques jours, ce qui lui apprendrait la discipline. Ou alors je l'aurais prise de force. Ou les deux. Mais ce genre de pensées que je nourrissais, je les gardais pour moi. Personne ne pouvait deviner ce que j'étais vraiment. Oh, il y avait bien des personnes sur la meilleure voie que d'autres ; dont Mahaut ce qui en faisant une redoutable ennemie, mais personne, absolument personne, ne pouvait vraiment deviner à quoi, et jusqu'où allaient mes pensées. Je mettais ce genre de pulsions de côté et les gardait pour l'une ou l'autre femme de l'un ou l'autre village dont personne dont le sort n'intéresserait personne. Il y avait ma femme aussi...Parfois elle avait un avant goût de mon côté le plus sombre car c'était contre elle que j'étais le plus énervé sur le sujet ; après tout, c'était bien de sa faute si je n'étais toujours pas père. Mais j'avais de l'affection pour ma douce petite blonde devant sa loyauté et sa dévotion à ma propre personne. Elle était incapable de satisfaire mon désir d'obtenir un héritier, pour l'instant, mais elle me satisfaisait sur d'autres plans, bien que je ne lui faisais que rarement savoir. D'une certaine manière, j'étais attaché à Jeanne et j'étais parfois heureux de la retrouver le soir, même si je ne le montrais pas autant que je pouvais le faire.

« Évidemment que cela m'est fort désagréable. J'aimerais avoir un fils, qui ne le désire pas ? Pourtant, malgré mes efforts, il semblerait que mon épouse ne soit pas de celles qui tombent enceintes aisément... Mais pourquoi être si hostile, Jeanne ? C'est cruel de votre part de me le rappeler. Nous avons pourtant vécu des moments bien tendres tout les deux...», déclarais je. Elle ne pourrait que se sentir coupable d'avoir été si blessante envers moi, ou du moins regretter ses paroles et tempérer les prochaines. Je pouvais vraiment avoir l'air d'un ange de sensibilité, par moments...

_________________
Face of
an angel
heart of
a demon.

the devil doesn’t come in a red cape and pointy horns. he comes as everything you’ve ever wished for.
(code northern lights.)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Maudits

Le secret dévoilé
Votre clan: les bretons
Votre personnage:
Crédit: Fassylover & tumblr & Anaelle
avatar


Jeanne de Bretagne
♔ Messages : 541
♔ Date d'inscription : 16/06/2015
♔ Pseudo : Serindë
♔ Age : 24
♔ Camp : Un jour, la Bretagne dominera le monde, mais pas Aujourd'hui, Aujourd'hui on mange des galettes
♔ Avatar : Amy Manson

MessageSujet: Re: into the wild ft. Jeanne de Bretagne Sam 29 Oct - 10:41



Charles & Jeanne
   Into the wild

J
e n'ai jamais vraiment su sur quel pied danser avec Charles, il souffle le chaud ensuite le froid, s'était extrêmement fatiguant et j'avais bien de la peine a le suivre par moment, voilà pourquoi, lorsqu'il parti avec son école militaire, il ne m'avait point manqué, j'avais retrouvé toute ma tête et ma sérénité. Pauvre Jeanne de Joigny, je ne peux imaginer dans quelle état elle doit se trouver à devoir assumer le rôle d'épouse de cet homme si versatile.

« Je le sais mais vous avez tendance à oublier que les taquinerie allaient dans les deux sens Charles »

Je décidai de lâcher mon arme qui tomba sur le sol et me laissai glisser contre l'arbre pour finir assise sur un lit de feuille confortable. Je savais qu'avec lui nos discussion pouvaient durer des heures alors rester debout tout ce temps là ne m'était guère plaisant. Je glissais mes doigts dans ma lourde chevelure de feu afin de la démêler au mieux vu les conditions.

« Ah Charles cessez donc un instant de penser que vous êtes irresistible »

Je ne pus m'empêcher de sourire car lorsqu'il plaisantait s'était toujours des moment agréable. Car nous savions tous deux qu'il n'était pas l'objet de tous mes désirs mais s'il aimait penser que s'était le cas ou en sachant pertinemment que ce ne l'était pas et bien cela en devenait drôle. J'ignore si cette phrase et compréhensible elle l'est pour moi en tout cas. Cependant, il est possible que je sois allée un peu trop loin en lui parlant de son fils, toujours attendu. Mais là encore, Charles utilisa son masque angélique. Je sais que c'est un masque parce qu'il n'a que cela. Jamais, j'en suis sûr, je n'ai jamais rencontré le vrai Charles II de Valois

« Je vous ai blessé j'en suis navrée Charles je pensais que vous et moi pouvions parler de tout »

Je n'étais pas vraiment désolée en réalité mais si cela lui faisait plaisir de le penser, après tous la base de notre relation était un mensonge. Tout ce qui nous liais n'était que mensonge.

« Ne perdez pas espoir vous finirez par avoir un enfant au pire vous n'avez cas changer d'épouse... »

Je suis presque sûr en plus qu'il y a déjà penser. Se débarrasser de sa Jeanne et prendre une autre femme plus fertile. Après tout les femmes ne son que des objets bonne à enfanté d'après lui.


WILDBIRD

_________________
You know that the past is never dead
Jeanne de Bretagne ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Assassin

Le secret dévoilé
Votre clan: Les Valois
Votre personnage:
Crédit:
avatar


Charles II de Valois
♔ Messages : 186
♔ Date d'inscription : 15/06/2015
♔ Pseudo : Bloodywonder
♔ Age : 21
♔ Camp : Les Valois
♔ Avatar : Iwan Rheon

MessageSujet: Re: into the wild ft. Jeanne de Bretagne Sam 29 Oct - 16:45



into the wild
« Je vous ai blessée j'en suis navrée Charles je pensais que vous et moi pouvions parler de tout. Ne perdez pas espoir vous finirez par avoir un enfant au pire vous n'avez cas changer d'épouse... »

Charles savait très bien que dans cette relation, tout n’était qu’apparence. Ca avait toujours été ainsi, et c’était très bien comme cela. Mais le jeune Valois aurait aimé qu’il y aie une conclusion à ces petites batailles de réparties et autres taquineries…Il aurait voulu avoir l’indomptable Jeanne de Bretagne dans son lit. Pour les mariages, il préférait les épouses dociles et soumises comme Jeanne de Joigny. Mais le côté intolérablement sauvage de Jeanne de Bretagne avait toujours poussé Charles au défi.

« Oh mais je ne perds pas espoir. Et je m’y emploie vigoureusement. » , répondit Charles prenant l’air d’un homme tout à fait fier et satisfait de son endurance et de ses exploits.

« Et qui me recommandez vous d’épouser si je devais me marier à une autre femme ? » Il était curieux d’entendre les suggestions de Jeanne. Toutefois, il proposa ensuite d’un sourire taquin

«  Peut-être, vous, l’indomptable Jeanne de Bretagne, aux cheveux de feu et au cœur vagabond ? », déclama t il telle une poésie, en osant enroulant une mèche de cheveux de la belle jeune femme entre ses doigts et en respirant légèrement le parfum. Il se doutait qu’elle le repousserait mais c’était tout de même amusant. « Vous pouvez vous mentir à vous-même, mais je sais bien qu’une part de vous apprécierait le tableau. Même si.. », Il prit un air faussement dramatique. « Votre cœur appartient à un autre… » A nouveau, Charles s’approcha de Jeanne. Un peu trop près, mais c’était bien le jeu. Grâce aux nombreux arbres aux alentours, il pouvait l’emprisonner face à lui. De là où il se trouvait, il aurait pu l’embrasser. Il ne le fit pas, mais il garda cette étroite distance afin de lui soumettre l’idée et le désir de le faire. Charles était un homme sûr de lui, il savait pertinemment qu’il était beau garçon et avait bien vu, des années auparavant, que Jeanne n’était pas insensible à son joli minois et à ses baisers passionés.

« Qu’a-t-il de si particulier, l’élu de votre cœur sauvage ? Je suis bien curieux de le savoir…»,
demanda Charles.

_________________
Face of
an angel
heart of
a demon.

the devil doesn’t come in a red cape and pointy horns. he comes as everything you’ve ever wished for.
(code northern lights.)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: into the wild ft. Jeanne de Bretagne

Revenir en haut Aller en bas
 

into the wild ft. Jeanne de Bretagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Baptême de Wild Cloud
» Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen...
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne
» Sarah Wild
» BRETAGNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♔ LES ROIS MAUDITS  ::  :: Ile de la Cité :: Palais de la Cité-